AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Gabrielle E. Dimitrov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabrielle E. Dimitrov
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Novembre.
▌Pays d'origine: Corée.
▌Statut: 3ème année

MessageSujet: Gabrielle E. Dimitrov   Mer 22 Juil - 14:32

_DIMITROV, GABRIELLE ELISABETH_
« A la lumière de nos amours, comme un mégot sur du velours, en cendres au fond d'un cendrier, il faudra bien mourir. »

I. Identité

    ÂGE : Dix-neuf ans.
    DATE DE NAISSANCE : Treize Novembre.
    SIGNE ASTROLOGIQUE : Scorpion.
    NATIONALITÉ : Coréenne de naissance, naturalisée française.
    BAGUETTE MAGIQUE : Bois d'ébène et larme de Sombral, dans une baguette sombre et tordue.

II. Dossier Scolaire

    MAISON : Cinnacrow.
    ANNÉE D'ÉTUDES : Deuxième.
    FILIÈRE : Défense contre les Forces du Mal.
    PROJET D'AVENIR : Aucun, dans l'immédiat.
    ÉCOLE DE SORCELLERIE DANS LAQUELLE VOUS AVEZ OBTENU VOS ASPIC : Beauxbâtons, en France, après son départ de Bolgarski en début de quatrième année et son renvoi de Kim Heechul en fin de cinquième année.

III. Portrait

    TAILLE : Un mètre soixante-neuf pour quarante-huit kilogrammes.
    DESCRIPTION PHYSIQUE :

    « J'ai souvent voulu être un garçon, étant petite. En grandissant, j'ai appris à me faire à la fatalité. »

    On ne peut pourtant nier une certaine masculinité dans ces gestes, cette attitude. Épaules basses, dos voûté, pas claudicants, les mains dans les poche et une clope au bec. Rien de très féminin. En faisant attention, on peut aussi remarquer des ongles courts, coupés nets, appartenant à des doigts longs et osseux, qui craquent à chaque geste un peu vif. Se dessinent les bras, fuselés, en réalité plus musclés qu'ils n'en ont l'air ; et des épaules pourtant étroites. Nue, la ressemblance s'arrêterait là. Car en dépit de tout ce qu'elle fait pour le cacher, Gabrielle a des formes, comme n'importe quelle autre jeune femme de son âge. Pas beaucoup, c'est vrai … Assez pour l'embêter cependant. Ceux qui raffolent des voluptueuses poitrines n'y trouveront pas leur bonheur, c'est certain. Le cou frêle et serti de veines, les clavicules marquées, le buste étroit et court, continuant sur un ventre plat et finement musclé ; la taille effilée, s'ouvrant sur des hanches larges et osseuses, les jambes sveltes et fermes, se terminant sur des chevilles graciles et saillantes. Gabrielle garde une silhouette athlétique, bien que maigre.
    Son visage, quant à lui, est un assortiment chaotique de finesse, de violence et de marques. Le menton court, la mâchoire dure et douce en même temps, les pommettes hautes, le front court et plat. La peau blafarde, sur laquelle se découpent des lèvres pleines et pâles, abîmées, ouvertes sur des dents droites et blanches. Le nez petit et droit, souligné d'ailes mobiles, les sourcils noirs mais fins, souvent froncés. Deux immenses yeux. Aux cils fournis et sombres. Cernés de crevasses violettes, témoignages de sommeils agités et embryonnaires. S'il fallait décrire en détails leur couleur, leur expression, on en aurait pour une éternité. Bleu. Les yeux de son père, paraissait-il. D'un bleu pur, et pourtant nuancé de mille autres tons, comme si l'océan entier y était enfermé. Un océan déchaîné et plein de rage, retenu par un voile. Gris. Sombre. Un voile qui n'était pas là avant, et qui la hantera toujours.

    Gabrielle n'est ni laide, ni belle. Elle est fascinante. Attirante et angoissante. Encore marquée par l'enfance et en même temps par la vieillesse, tordue, dérangée, adolescente.

    DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE :

    « On me dit violente. Je ne démens pas. On me dit infréquentable. Je ne démens pas non plus. On me dit dérangée. Je ne démens toujours pas. »

    Gabrielle est morte aux alentours de ses quatorze ans. Depuis, la vie n'a ni goût, ni couleurs. Ses sensations ne daignent lui rendre visite que dans les coups qu'elle donne et qu'elle reçoit, ses émotions se sont effacées, devant une seule, qui la ronge petit à petit. La colère. Gabrielle connaît ce sentiment depuis trop longtemps. La colère face aux autres, face à elle-même, face au monde ; la colère envers et contre tout. Une colère qu'elle muselle au fond d'elle, par égard pour les autres ; ces autres qu'elle semble tant haïr, et à qui elle a finalement décidé d'épargner sa présence. C'est toujours plus facile, d'errer en fantôme, plutôt que d'entretenir des relations avec les autres en s'encombrant de risques de ruptures inutiles. Ou que de se rendre compte que ces gueules sympathiques sont en vérité de beaux salauds. Elle se fait mal à chaque tentative, tentatives qui se font de plus en plus rares, pour devenir quasi-inexistantes. Gabrielle est une fille à problèmes, c'est certain. Les tuiles lui tombent dessus aussi sûrement que les gouttes d'eau quand il pleut. Et quand les gouttes d'eau sont d'énormes grêlons, ça dissuade de sortir. Le parapluie, elle a déjà essayé, il s'est déchiré, cet imbécile.
    On ne s'étonne plus de la voir seule, et on ne s'étonne plus non plus de la voir couverte de bleus. On dit que pour combattre le feu, rien ne vaut le feu. C'est une ânerie. Ses poings ne lui servent qu'à décharger son trop plein d'émotions, la rendant plus vide encore qu'avant. On dit que Gabrielle est comme un animal dans sa carapace. Mais à l'intérieur de la coquille, il n'y a plus rien depuis longtemps. Ou peut-être un tout petit morceau de coeur égaré, qui résiste tant bien que mal aux secousses. A nu. Déchiré.
    Gabrielle ne pleure pas. Elle crie, elle hurle, mais elle ne pleure pas. Chez les autres, les larmes servent à évacuer, ce qui est plutôt positif … Chez elle, c'est un très mauvais signe. Pour elle. Les autres ne la verront plus pendant un moment. De sa vie, elle n'a pleuré que deux fois. Sa méthode d'évacuation, ce sont ses poings, encore et toujours.

    ATTITUDE SCOLAIRE : Sans ambition, démotivée, incapable de se concentrer et insolente. Gabrielle n'a rien d'une élève modèle, et c'est peu dire. Elle n'est pas nécessairement turbulente mais accepte mal les remarques et ne fait pas beaucoup d'efforts pour réussir. Les avertissements ont été nombreux, et ce n'est que grâce à ses aptitudes qu'elle est passée tant bien que mal en deuxième année. Quant au concierge, il a eu l'occasion de la voir un peu trop souvent.
    SIGNE DISTINCTIF : Accro à la nicotine. Déteste l'alcool, sous toutes ses formes. A prendre avec des pincettes.

IV. Situation

    SANG : Aussi rouge que celui d'un autre. Gabrielle est née de l'union d'une cracmole et d'un né moldu.
    SITUATION FAMILIALE :

    « Yan Chung », ou Maman.
    Yan fut une mère exemplaire pour les deux grands frères de Gabrielle. Aimante et attentionnée, pleine de joie de vivre et d'entrain, prête à tout pour sa famille … Une mère dont bien des enfants rêveraient. Mais quand vint la petite troisième et que son époux disparut subitement de sa vie, tout se renversa. Elle se retrouva incroyablement seule, avec ses trois enfants, soudain consciente d'avoir été totalement dépendante à cet homme qui les avait abandonnés sans prévenir.
    Gabrielle ne manqua pas d'amour, mais plutôt d'attention de sa part. Elle ne lui apprit rien de ce qu'elle savait, se contenta de l'élever et de l'aimer, trop amère pour redevenir la femme enjouée qu'elle avait été. Aujourd'hui, Yan vit seule dans la maisons familiale en vivant de se retraite, le plus simplement du monde. Elle attend toujours le retour de son mari. Son premier fils lui envoie encore des lettres auxquelles elle répond rarement ; Gabrielle, quant à elle, ne ressent pas le besoin de renouer un contact.

    « Isaac Eloïs Dimitrov » ou Grand Frère.
    De huit ans l'aîné de Gabrielle, Isaac fut celui qui la prit sous son aile lorsque sa mère était absente. Il fut les bras et la voix qui lui manquaient, ainsi que celui qui lui apprit tout ce qu'il savait. Il lui communiqua sa passion de la musique et des livres, de la peinture et de l'Art en général. Il aime Gabrielle plus fort que tout, et c'est réciproque.
    De toute la famille, Isaac est de plus loin le plus calme et le plus doux. Plutôt que de haïr son père, il en garde les images des huit années qu'il passa avec lui et le considère comme mort. Il écrit régulièrement à sa mère, sans attendre de réponse, et n'a coupé le contact ni avec son frère, ni avec sa soeur. Aujourd'hui, il étudie dans un conservatoire d'Allemagne pour y vivre sa passion de la musique, n'utilisant que très peu la magie.

    « Raphaël Alec Dimitrov » ou Alec.
    Petit, Raphaël causa autant de soucis à sa mère que Gabrielle. Ils étaient tous deux aussi casse-cou et combatifs l'un que l'autre, ce qui donna à plusieurs reprises de véritables catastrophes au sein de la demeure familiale. Combien de fois manquèrent-t-il de mettre le feu à la maison ou de passer sous un camion ? De quatre ans l'aîné de Gabrielle, il fut toujours d'une force bien supérieure à sa petite sœur, chose qui bascula quelque peu lorsqu'elle commença à devenir une experte de la baston. A force de jouer les brutes avec elle, il l'a plus endurcie que n'importe qui, et garde encore un souvenir cuisant de sa première revanche – trois points de suture et un tibia fracturé, chute dans les escaliers.
    A l'inverse de son frère, Raphaël préserve en lui une colère brûlante à l'égard de son paternel sur qui il tend à jeter toutes les fautes. Animal à sang chaud, il est venu plusieurs fois en aide à Gabrielle lorsqu'elle se trouvait en mauvaise posture, aussi habile du poing que de la baguette. Il l'aime tout autant qu'Isaac, mais d'une façon bien différente …
    Aujourd'hui il tente de devenir auror, excellent élève bien que légèrement perturbateur.

    ORIGINES : Elle est le subtil mélange de la Corée, la Russie, l'Angleterre et la France.
    LOISIRS : Petite, Gabrielle essaya comme tout enfant qui se respecte de dessiner. Le résultat fut peu probant, et malgré les encouragements d'Isaac qui faisait déjà ses premières aquarelles, elle décida d'abandonner et de se mettre au sport. Athlétisme, boxe, natation, escalade, karaté, aïkido, gymnastique, cirque … A dix ans, elle en avait vu pour tous les goûts et les couleurs, sans jamais rien approfondir. Elle apprit à jouer du piano, sommairement, assez cependant pour refaire les mélodies qu'elle aimait, à deux ou quatre mains avec son frère. Finalement, à son entrée à Bolgarski, elle tourna mal dès sa première année et expérimenta les joies du « Tous les coups sont permis ».
    En clair, Gabrielle est plutôt athlétique et garde un certain plaisir dans le fait de courir ou de frapper dans des sacs de sables, au même titre que poser ses doigts sur les touches d'un piano. Plus d'un s'est étonné de sa force, en se prenant sa légendaire droite.
    Ce que les autres ne savent pas et qu'elle s'exerce du mieux qu'elle peut à ignorer, c'est qu'elle a aussi une belle voix, basse et grave, légèrement rauque, qui sait monter jusqu'à presque trois octaves. De toute façon, elle ne l'utilise que pour hurler, alors à quoi bon s'y arrêter.

V. Autres

    CHANSON THÈME : Daisybox - Les mains dans les poches | Mindless Sef Indulgence - Straight to video
    REPARTISSEZ DIX POINTS DANS LES CINQ CATÉGORIES SUIVANTES :
    (pas plus de cinq points par catégorie)

      Gentillesse : • • • • •
      Puissance magique : • • • • •
      Humour : • • • • •
      Courage : • • • • •
      Intelligence : • • • • •


A titre indicatif :

Quel âge avez-vous ? Mille ans.
Comment avez-vous connu S.W.Y.N ? Par mon prof de D.C.F.M.
Qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ? Ma mère.
Un commentaire/critique/suggestion à faire ? Chut.


Dernière édition par Gabrielle E. Dimitrov le Lun 3 Aoû - 20:59, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle E. Dimitrov
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Novembre.
▌Pays d'origine: Corée.
▌Statut: 3ème année

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Dimitrov   Mer 22 Juil - 14:33

VI. Complément d'Informations

    HISTOIRE DE VOTRE PERSONNAGE : Un jour, peut-être.

    QUESTIONS/RÉPONSES :

      1. Quels résultats a obtenu votre personnage à ses ASPIC ? Acceptable un peu partout …
      2. Pourquoi a-t-il décidé de continuer ses études à l’université ? Parce que sa mère a insisté.
      3. Quelle fut l’état d’esprit de votre personnage en arrivant à S.W.Y. N ? Las. De la France à l'Irlande, y'a une trotte.
      4. Cette année, qu’est-ce que votre personnage a amené dans ses bagages pour l’université ? Le minimum vital, son tiroir et ses cicatrices.
      5. Votre personnage accorde-t-il de l’importance à la Magie noire ? Si oui, pourquoi ? Autant qu'aux autres magies. Peu, dans l'immédiat.
      6. Si Voldemort n’était pas défait, votre personnage le suivrait-il ? Sans façon, un peu trop extrémiste, le vieux.
      7. Qu’est-ce que votre personnage pense des Moldus ? Pas grand-chose.
      8. Et des Cracmols ? Idem.
      9. De quoi votre personnage a-t-il peur ? De ses souvenirs.
      10. Quelqu’un tend une fiole d’Amortentia devant votre personnage, qu’y sent-il ? Plus rien.

    SUR CINQ, VOTRE PERSONNAGE...

      …veut être populaire : Pourquoi faire ?
      …veut changer le monde : A quoi bon ?
      …veut trouver l’âme sœur : Dans quel but ?


Mise à jours le samedi 17 Avril 2010.


Dernière édition par Gabrielle E. Dimitrov le Lun 3 Aoû - 21:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chenoa Kalawei
Direction
Direction
avatar



 
▌Né(e) le: 18 décembre
▌Pays d'origine: Amérique
▌Statut:

MessageSujet: Re: Gabrielle E. Dimitrov   Mer 22 Juil - 17:03

Voilà un personnage qui ne risque pas d'arranger la réputation des Cinnacrow Laughing

En tout cas, bonne fiche, que je valide de ce pas. Bienvenue à S.W.Y.N, Gabrielle !

_________________
Audacieuse, douce, aérienne. Mutine, profonde, libre. Oiseau migrateur.

Chenoa Kalawei,
Directrice de la filière Relations Internationales et professeur d'Ethnomagie
Présentation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Gabrielle E. Dimitrov   

Revenir en haut Aller en bas
 

Gabrielle E. Dimitrov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ACCUEIL •• :: » Registres :: Etudiants-
Sauter vers: