AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bonbons et haute couture [PV Garth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Bonbons et haute couture [PV Garth]   Mer 19 Aoû - 20:27

Un chemisier blanc à manche courte, le cou orné d’une petite cravate noire, un petit short et des chaussettes montantes de la même couleur, et enfin pour finir des converses basses vert anis. Adélice était drôlement bien habillée pour quelqu’un qui avait passé sa matinée à cuisiner. Elle avait d’ailleurs accomplit le miracle de ne se faire aucune tâche, un fait rare en ce qui concernait la française.

Les bras chargés de récipients en plastique que les moldus appelaient apparemment Tupperware, la sorcière quitta les Cuisines de l’Université, et ainsi la compagnie des elfes de maison qui étaient toujours ravis de voir que certains sorciers étaient capables de cuisiner sans magie. Lançant un rapide Tempus sans baguette – l’unique sort qu’elle arrivait à lancer ainsi – elle pressa le pas. Il lui fallait monter deux étages pour rejoindre son partenaire dans le Laboratoire.

Adélice était d’humeur assez sociable ces derniers temps. Il y a quelques jours plus tôt, elle avait décidé de s’associer avec Elizabeth Dashwood, une camarade de Biologie Magique, pour faire de la pâtisserie et s’échanger des idées. Rien que l’idée de partager ses recettes lui auraient sembler impensable, mais la française s’était rendue compte que le partenariat avait de grands avantages. Le cerveau de ses compagnons pouvaient se révéler très efficaces finalement et il était en effet parfois nécessaire de se mettre à plusieurs pour mener un projet à terme.

Essoufflée par les deux étages qu’elle venait de monter, elle se posa un instant contre un mur. Une mèche bleue s’était collée en pleins milieu de son visage. D’un geste vif de la tête, elle tenta de la déplacer. Sans succès. Elle se renfrogna et opta pour souffler dessus. Encore une fois. Et pis une deuxième.


*Roh et puis m*rde !*

Adélice se dépêcha de traverser le couloir et s’engouffra dans le laboratoire, se débarrassa au plus vite de toutes ses boîtes pour enfin se rendre compte que son partenaire n’était pas encore arrivé.

*C’était bien la peine de se dépêcher…*

D’un mouvement désinvolte, elle chassa enfin la mèche envahissante. La française se laissa ensuite tomber comme une masse sur un tabouret, le coude poser sur le plan de travail. Elle se demandait sur quoi aboutirait aujourd’hui cette rencontre. Il faut dire aussi que la sorcière n’avait jamais envisagé sa passion des sucreries autrement que de façon gastronomique. Mais Adélice aimait l’originalité, et ce projet était en tout point original, il n’avait pas fallut longtemps à Garth pour convaincre sa camarade Plumentine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonbons et haute couture [PV Garth]   Jeu 20 Aoû - 22:45

"Hum... Miom... Et la, c'est la collection printemps été de chez Westwood 1992, j'ai piqué le bas et l'ai assorti avec une djellaba pour le haut."

Confortablement installé sur un banc du réfectoire, Garth mangeait une anglaise aux pommes avec l'un de ses amis proches... Enfin... Une personne assise près de lui au mauvais moment... Il avait avec lui un vieux magasine défraichi et pointait du doigt les photographies au fur et à mesure tout en parlant... Pour la peine, son interlocuteur était surpris par ce qu'il lui montrait...

"Eh attends voir... C'est pas une..."

"Une jupe oui ! Westwood a remis la tendance sur le tapis il y a une dizaine d'année. Comme je trouvais le modèle joli, je l'ai repris pour l'adapter à ma sauce. Je le porte aujourd'hui !

Le grand noir arborait un sourire ravi devant un interlocuteur passablement ébranlé.

"Tu es au courant que les jupes ça fait un peu..."

"Mais non, penses-tu ! Je te montre !"


Engloutissant les restes de son anglaise, Garth se lécha rapidement les doigts avant de se lever et de tourner devant son interlocuteur. L'ensemble qu'il portait n'était pas tant délirant qu'exotique. Sous une djellaba immaculée aux entrelacs du plus pur style ottoman, se trouvait un ensemble de deux jupes juxtaposées, tout aussi immaculés. Lorsqu'il se mit à tourner sur lui même, les jupes se levèrent et tourbillonnèrent dans un jeu d'étoffe et de vagues aux reflets sombres et dégradés. L'envers des jupes étant astucieusement teint en gris et noir, ce qui donnait à l'ensemble étrange un vague air de mystère oriental. Et puis le dessous des jupes n'était pas si terrible : Un pantalon demi-bouffant sombre et des bottines à pointes enroulées restaient dans le genre que l'ensemble donnait. Quand il tournait sur lui même, l'ensemble hypnotisait. Lorsqu'il était debout immobile, il avait l'aspect professionnel et austère d'un théologien. Enfin, quand il était assis, les jupes s'adaptaient à la position des jambes, et l'entourait comme les vagues autour d'une ile. L'ensemble en blanc et noir n'était pas sans faire penser au costume des derviches tourneurs, peut être en plus fonctionnel et plus magiquement amplifié.

Toujours était-il que l'interlocuteur était de plus en plus ébranlé. A la fin de la démonstration, il resta coi pendant quelques secondes avant de poser une question de situation.

"C'est magnifique et tout mais... Tu n'as pas chaud ? On est en été et je te vois mal aller à l'extérieur avec ça."

Garth souriait. Du petit sourire tranquille et doucement vantard qu'il utilisait lorsqu'il était heureux de sa dernière trouvaille.

"J'ai tissé dans tout le vêtement un enchantement de ventilation."

Devant l'air perdu de son collègue, il expliqua :

"Tu vois le sortilège d'Eoléum ? Le concept est un peu le même. Le but c'est qu'un mouvement suffisant déclenche un courant d'air et que l'enchantement l'amplifie. Ainsi, au moindre petit mouvement du porteur, les courants d'air sont augmentés et rendus plus vigoureux. Ce n'est qu'une question de placement et de redirection des flux. Les entrelacs sur tout le costume servent à ça. J'ai mis énormément de temps à le calibrer... Deux jours pleins si je fais le décompte des heures. Le plus difficile n'était pas de tisser l'enchantement, mais plutôt de le calibrer pour que le vêtement vole de manière fluide et stylée autour du porteur... Au départ, j'étais parti sur une seule robe, mais j'avais un problème d'équilibrage des flux jambe droite, jambe gauche qui faisait comme une jupe sur coussin d'air. Du coup, en refaisant l'essai plus tard, je me suis rendu compte que je pouvais procéder individuellement sur chaque jambe en rajoutant une jupe de plus. Je les ais agencer pour qu'elles se croisent et j'ai rajouté la djellaba pour faire la liaison avec le haut. Au départ j'étais parti sur une simple chemise tunisienne, mais en fait, l'ensemble est beaucoup plus agréable comme ça. Ca fait mage oriental tu trouves pas ?"

L'interlocuteur hocha la tête, un bref instant. Puis comme pour changer de sujet, il demanda :

"Tu as des cours ce matin ? Tu vas pas être en retard ?"

"Quoi ? Il est quelle heure ?"

"Il est..."


____________________________________________________________________________


Ce fut un Garth légèrement pressé qui montait les escaliers quatre à quatre en passant entre les étudiants et étudiantes, un sac de voyage sur ses épaules, laissant dans son sillage de légères perturbations atmosphériques fraiches causées par les mouvements de son costume. Quelque petites minutes après qu'Adélice ait pris possession des lieux, il s'arrêtait devant la porte ouverte du laboratoire, dans un splendide dérapage et mouvement de robes assorti. Reprenant rapidement sa respiration, il entra dans le labo tout en affichant son plus beau sourire "désolé, j'suis en retard, mais tu m'en veux pas parce que j'ai des bonnes nouvelles, hein ?". C'est un très long nom pour un sourire, mais Garth ayant pris l'habitude de sourire en toute circonstance, il fallait bien trouver à exprimer des émotions par ce biais là. C'était un art dans lequel il excellait, soit dit en passant.

"Salut Adélice ! J'espère ne pas être trop en retard."

Posant rapidement son sac de voyage sur la table, il l'ouvrit rapidement et en sorti tout aussi rapidement un mannequin de couture déjà monté. Oui, oui, comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. Après tout, tout le monde possède un sac à malice, non ? C'est tellement plus facile pour ranger rapidement sa bibliothèque et le meuble qui va avec... Ainsi, après l'avoir monté et réglé, il sorti du sac un carnet de taille honorable qu'il ouvrit et présenta à sa partenaire.

"J'ai fait quelques croquis de styles intéressants... Même si celui ci me branche particulièrement, je préférerais que tu y jette un œil. Peut être préféreras tu un autre style... Pour ce genre de matériaux, je dois avouer être plutôt hésitant."


Tout en souriant, il fit descendre ses yeux de bas en haut, admirant sa partenaire.

"Très joli tenue d'ailleurs. Plutôt sobre et professionnel, avec cette petite touche de folie qui te caractérise. Si c'est de circonstance, c'est très bien joué."


Disait-il avec un grand sourire ravi.
Revenir en haut Aller en bas
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: Bonbons et haute couture [PV Garth]   Lun 24 Aoû - 11:31

Adélice décocha un sourire lumineux au sud-africain en guise d’accueil. La jeune femme le regarda de haut en bas, impressionnée par la tenue de son compagnon. Un mélange de plusieurs couches de tissus qui donnait un résultat fort intéressant. Original mais rappelant pourtant la tenue classique d’un mage. C’était tout à fait Garth en somme. Adélice avait d’ailleurs encore du mal à se faire à l’idée qu’un garçon puisse être tant passionné par les vêtements, mais c’était un changement rafraichissant.

« Pas de soucis, je suis arrivée il y a à peine une minute. »

La française le regarda s’affairer, et manqua de glousser. Alors qu’il sortait un mannequin de son sac visiblement charmé pour être sans fond, l’image de Mary Poppins lui vint immédiatement en tête. Oh, la jeune femme avait beau être de sang pur, elle connaissait pas mal de choses du monde moldu, rien que pour embêter ses parents. A Beauxbâtons, elle avait d’ailleurs eu plusieurs occasions de passer ses vacances d’Octobre chez ses comparses Nées-moldues.

"J'ai fait quelques croquis de styles intéressants... Même si celui ci me branche particulièrement, je préférerais que tu y jette un œil. Peut être préféreras tu un autre style... Pour ce genre de matériaux, je dois avouer être plutôt hésitant."

Adélice feuilleta le carnet de croquis, remarquant au premier coup d’œil le bon coup de crayon de son partenaire. Elle même ne se débrouillait pas trop mal, surtout pour les pâtisseries bien évidemment. La jeune femme hochait de temps en temps la tête d’un air approbateur lorsqu’un croquis lui plaisait particulièrement, puis elle leva son regard du carnet lorsque Garth la complimenta sur sa tenue du jour.

« Euh bah en fait j’ai prit ce qui m’est arrivé sous la main… Mais merci.»

Avoua-t-elle avec un petit sourire. Il est vrai qu’Adélice n’était pas du genre à rester plantée trois heures devant son armoire en se demandant ce qu’elle pourrait bien porter. Elle avait juste la chance d’avoir de beaux vêtements. Bon certes son style ne plaisait pas à tout le monde – surtout pas à ses parents, qui trouvaient ça « trop moldu » à leur goût – mais la française n’en avait cure. Après tout, la sorcière n’avait jamais aimé faire comme tout le monde.

« Je te retourne le compliment, j’adore ce que tu portes ! »

Lui lança-t-elle tout en rendant le carnet à son propriétaire. Puis elle se tourna vers le plan de travail où elle avait posé ses boîtes et en prit une particulièrement grande. Avec difficulté, elle ôta le couvercle.

*Saleté !*

A l’intérieur se trouvait de la pâte d’amande rose bonbon. Chose dont la jeune femme était particulièrement friande, surtout enrobée dans du réglisse. Bon d'accord, Adélice était friande de tout ce qui ressemblait de prêt ou de loin à quelque chose de sucré.

« J’ai vu que plusieurs de tes créations étaient assez aériennes. La pâte d’amande que j’ai préparé est super fine et légère. Je l’ai bien travaillée pour qu’elle soit étirable à volonté et puis je lui ai lancé un p’tit charme de mon cru pour ne pas qu’elle se déchire. »

Expliqua-t-elle tout en tendant le Tupperware au jeune homme pour qu’il teste lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bonbons et haute couture [PV Garth]   Sam 29 Aoû - 21:44

Pendant qu’Adélice feuilletais le carnet de croquis du styliste, celui-ci, fouillais encore dans son sac avec application. Quelques secondes plus tard, il ressortait une paire de gants noirs longs et fins, aux motifs métallisés. Ceux-ci faisaient des entrelacs au niveau de l’avant bras, et revenait en un assemblage compliqué sur le dos de la main et autour des doigts. L’ensemble n’était pas sans rappeler les écritures et enjolivures religieuses, avec une touche de mysticisme en plus. N’importe quel sorcier aurait pu déterminer que les gants étaient magiques, mais de là à savoir ce qu’ils faisaient... Toujours étant que Garth se préparais à les vêtir.

Interrompus par Adélice, qui lui rendait son carnet de croquis, il les laissa sur la table, tout en reportant son attention sur les paroles de sa partenaire. Légèrement surprise par le compliment du styliste, elle le remercia avant de rebondir sur sa propre tenue. Garth apprécia la pirouette et ne fit qu’incliner la tête en signe de remerciement, ou d’assentiment, son fin sourire sur les lèvres. Il suivit des yeux la demoiselle alors qu’elle amenait à elle un gros Tupperware en plastique. Intrigué, il la regarda se débattre avec le couvercle, gagner, et lui présenter l’intérieur du récipient, à savoir une pâte lisse et duveteuse, rose bonbon, à la douce odeur d’amande. Le styliste apprécia des yeux la texture de la pâte tout en écoutant d’une oreille distraite les explications de sa partenaire. Bien que d’accord avec elle sur le potentiel aérien de la pâte, il avait du mal à imaginer la taille réelle de tissu qu’il aurait à sa disposition. Aussi releva-t-il les yeux vers Adélice, prêt à prendre les choses en main.

« Il faut que je fasse quelques essais avec, pour vérifier quelque chose. »

Son sourire était rassurant, même si le jeune mage pressentait le problème. Il se retourna rapidement et étendis le bras pour attraper ses gants qu’il enfila d’un simple geste, comme si les gants étaient aussi lisse et glissant que la soie la plus parfaite. En se représentant face à Adélice, il réajusta une derniére fois ses gants, qui épousaient la forme de ses doigts et de ses avants bras comme une seconde peau. Ce qui, avec la couleur d’ébène du styliste, donnait la fugitive impression qu’il venait d’enfiler des tatouages métallisés. Ainsi parés, il attrapa le Tupperware et fit un mouvement de la main au dessus du récipient, l’air concentré.

D’un seul ingrédient, toute la pâte se détacha du Tupperware et vint léviter entre celui-ci et la main de Garth. Reposant le récipient, il entreprit de prendre la pâte en plein air, sans que jamais ses gants ne la touche. Quelques infimes mouvements et il écarta les bras d’un coup sec, étirant la pâte en longueur, mais, étrangement, aussi en largeur, celle ci tombant comme le ferait un drap. Le styliste regarda le résultat d’un œil perçant avant de se tourner et de lancer en l’air la pâte d’amande. Au lieu de partir, la pâte se stabilisa dans le vide et s’étira encore dans l’air, en une fine toile prenant presque douze mètres carrés de surface. Garth, tenait la pâte en l’air des deux mains, faisant d’ésotériques mouvements pour l’étirer à son maximum. Il l’étira jusqu’à ce qu’elle en devienne transparente avant de revenir à une couleur plus vive d’un simple geste.

Concentré sur sa tâche, il commenta :

« Un ingrédient de première qualité, Adélice. J’ai douté qu’il y en ai assez, mais en stabilisant l’épaisseur, je suis certain que j’aurais ce qu’il faut pour faire tout type de vêtement fin. On pourrait partir sur un matériel plus lourd si tu avais un second Tupperware de pâte. »

Deux mouvements lents et le carré d’amande se stabilisa sous la forme d’une longue et large mesure de tissu. Un coup sec de la main droite, et le tout s’enroula sur lui-même, en un rouleau compact et bien tenu. Tout en stabilisant le rouleau dans l’air d’une main, Garth appela une table à lui et en fit voler le peu de poussière de son autre main. Délicatement, il posa le rouleau de pâte d’amande sur la table propre. Ses épaules se relâchèrent, et il se retourna vers la jeune fille.

« Avec ce premier rouleau, on a tout ce qu’il faut pour une robe fine à fin maillage… Pour l’instant, ce n’est qu’un simple rouleau de papier duveteux… »

Il souligna ses paroles d’un fugitif regard au rouleau.

« Mais, une fois qu’on aura décidé le type de vêtement sur lequel on part, je pourrais commencer le tissage… Cela me rappelle que tu ne m’as toujours pas dit quel genre de vêtement te conviendrait… »

Garth reporta son regard en souriant sur le rouleau, ses gants sagement croisés sur son torse, comme si il envisageait déjà la suite des évènements. C’était quelque chose dans l’attitude. On sentait une certaine impatience de se mettre au travail. Mais de là à savoir de quel travail il s’agissait…
Revenir en haut Aller en bas
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: Bonbons et haute couture [PV Garth]   Mer 4 Nov - 17:01

« Il faut que je fasse quelques essais avec, pour vérifier quelque chose. »

Adélice se contenta d’un hochement de tête en signe d’approbation. Elle était curieuse de savoir ce qu’allait maintenant faire Garth. Les gants noirs qu’il enfila intriguèrent particulièrement la jeune femme. Elle n’en avait jamais vu de tels auparavant. La sorcière pressentait que ce n’était pas un simple accessoire de mode, se fiant à la magie qui en émanait. La jeune femme suivit du regard les mouvements de son compagnon, impressionnée par les attributs de ces gants. Adélice s’étonnait que Garth ait en sa possession un outil de ce genre, il n’était, après tout, qu’un moldu.

*Il a plus de ressources que je ne le pensais.*

La française pencha la tête sur le côté, fixant la pâte d’amande devenant rouleau. Puis sourit fièrement au compliment du jeune homme. Evidemment que c’était un produit de première qualité, c’était elle qui l’avait préparé ! Le monde entier s’en rendrait bien vite compte. Un jour, elle sera à la tête de l’empire de la sucrerie et tout le monde aura oublié les Chocogrenouilles et les dragées de Bertie Crochue ! Bon. Il était temps de revenir au présent. Adélice posa son regard perle sur le sud-africain et commenta :

« Faire de la pâte d’amande est un jeu d’enfant pour moi, je peux t’en faire autant que tu en as besoin.»

La française leva ses bras en l’air et s’étira, poussant un petit soupir d’aisance avant de porter la main à son menton, faisant mine de réfléchir.

« Hum…Moi j’aime bien la street fashion, mais ça je crois que tu le sais déjà. J’aime bien mettre des vêtements sorciers et les mélanger avec des vêtements "normaux". »

Dit-elle en mimant des guillemets avec ses doigts pour insister sur le dernier mot . Plusieurs croquis de Garth lui avaient déjà donné des idées de produits qu’elle pourrait utiliser. Elle s’y mettrait dès ce soir.

« C’est excentrique mais ça reste portable dans le monde moldu. Tu vois ce que je veux dire ? »

Poursuivit-elle avant de sortir un petit carnet tout orange et un crayon. Elle griffonna quelques mots avant de lever les yeux vers son partenaire.

« Cependant, c’est toi le styliste, l’ami. Choisis avec quoi tu es le plus à l’aise et créatif. Moi je me contenterai de m’adapter .»

Enfin, c’était vite dit. Adélice était quand même du genre à imposer ses idées aux autres. Sûrement qu’elle n’hésiterait pas à contredire Garth sur certains détails. Mais c’était là que le travail d’équipe devenait intéressant : la confrontations des idées. La française reporta son attention sur ce qu'elle écrivait puis rangea son petit carnet dans sa poche.

[H-HP : Poupoupou...c'est un peu court, ça ne fait pas avancer grand chose, mais au moins j'ai posté XD !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Bonbons et haute couture [PV Garth]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bonbons et haute couture [PV Garth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ÉTABLISSEMENT •• :: » Deuxième étage :: Salle de Travail-
Sauter vers: