AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un ptit creux... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elizabeth Dashwood
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 9 avril
▌Pays d'origine: France et Angleterre
▌Statut: 4ème année

MessageSujet: Un ptit creux... [PV]   Dim 23 Aoû - 14:14

La nuit était déjà bien avancée et la lune régnait depuis déjà plusieurs heures sur les cieux quand la jeune fille sorti à nouveau de son dortoir.
A quoi bon rester au lit quand on arrive pas à dormir et que le dortoir, ainsi que la salle commune, sont emplies de bruits causés par les élèves tentant de rentrer 'discrètement', encore assez éméché pour ne pas être capable de réguler le volume de leurs voix et rires, mais pas encore assez entamés pour arriver à rejoindre la salle après avoir traversé le château et les pont suspendus sans encombre.

Silhouette presque surnaturelle au milieu de tous ces êtres bruyants et titubants, Elizabeth se fraya un chemin à travers ses camarades et entrepris de se rendre, à l'inverse de ses semblables, dans le parc, histoire d'aller se rafraichir un peu le corps et l'esprit et, pourquoi pas, trouver un peu de compagnie avec qui passer ces heures nocturnes interminables
Elle traversa elle aussi à son tour le château, enveloppée dans une très fine cape de tissu vaporeux, assortis à une longue robe de couleur opaline qui était si fine que l'on pouvait apercevoir les contours de sa silhouette gracile lorsqu'elle passait devant l'embrasure d'une fenêtre ou d'une cheminée.
Elle avait choisi une tenue simple et légère afin de ne pas avoir à souffrir de l'écrasante lourdeur de l'air dans certaines parties du château mais également facile et rapide à enfiler afin de ne pas déranger ses camarades de chambre.

Une fois dehors, elle pût enfin respirer librement.
L'air était moins vicié et bien que plus frais, elle étouffait dans son entrelacs de tissus et se stoppas quelques instants afin de dégrafer sa cape et de la faire disparaitre pour s'en débarrasser temporairement.
Plus libre de ses mouvements, elle reprit son chemin et c'est à ce moment qu'elle entendit les bruits provenant de la fête qui semblait encore battre son plein.

Même à plusieurs dizaines de mètres on entendais les éclats de rire et la musique comme si l'on étais à quelques mètres des hauts parleurs.
Lizzy se stoppât et observa ce petit rassemblement d'étudiant bouillonner et tanguer de loin pendant plusieurs minutes en souriant.

Sortant de sa torpeur, elle décidât d'approcher plus, rejoignant finalement le groupe, au milieu duquel elle se faufila discrètement, évitant prudemment la piscine, les étudiantes plus qu'ivres ou sous le joug des effets secondaire d'une quelconque herbe ou substance fumée à la sauvette et, essayant de rejoindre le coin 'Barbecue' , plissant le nez pour ne pas sentir cette odeur acre, mélange d'alcool renversé, de fumée et de sueur qui s'était rependue dans l'air pour laisser place à celle tout aussi écœurante de fumée de grillades faites sur des grilles maintenant enrobée de graisse carbonisée sur lesquelles quelques saucisses ou brochettes rescapées avaient trop cuit et avaient été abandonnées là, condamnées à finir calcinées.

Dans un coin pourtant, ce qui semblait être les restes d'une provision de pain frais et les vestiges de ce qui fût autrefois des pots de sauces trônait encore fièrement sur un recoin de table.
La jeune fille approchât de ces frugal victuailles, survivantes de la tornade d'étudiants affamés qui avaient dû passer par là.
Elle se penchât afin d'observer ce qu'il restait, essayant de jauger s'il restait suffisamment de restes pour espérer se faire discrètement un petit en-cas, oubliant l'espace d'un instant ce qui l'entourait et ne prenant pas garde à qui pourrait la surprendre en train de piocher dans les restes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew McAllen
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 08 Avril
▌Pays d'origine: États-Unis
▌Statut: 6ème année

MessageSujet: Re: Un ptit creux... [PV]   Ven 28 Aoû - 0:29

[Désolé pour le retard, j'espère que j'me suis pas trop fait attendre ? ]

La fête était un succès incontestable. Les Cinq Plumes n’y avaient pas été de main morte, et le résultat ne fut que trop génial. Il était passé minuit depuis longtemps et les plus tenaces refusaient de voir la soirée se terminer. Peu avant, Malloy avait disparu avec Amanda durant la partie – peu sérieuse - de cache-cache. Alex également, bien qu’Andrew ne savait pas à quel moment au juste. Le fait est qu’il n’était plus là, grand bien lui fasse. Restait que Ted et Elias au bar, et lui-même. La musique jouait toujours. Il y avait au final une bonne cinquantaine d’élèves occupés à festoyer malgré l’heure avancée de la nuit. Plus tôt dans la soirée, Andrew avait un peu abusé sur l’alcool, mais depuis le temps, l’effet enivrant de la bière n’était plus. Adossé sur une table, il causait avec Ted tandis qu’Elias préparait une énième boisson. Suite à une blague de Ted, Andrew éclata de rire et prit une gorgée d’eau quand derrière lui, un bruit lui fit détourner la tête. Un pot de ketchup venait de tomber sur une table entre les restants de pains hot-dog. Au bout de ladite table, la coupable. Une jeune fille à la silhouette délicate sous un tissu léger avec des longues boucles brunes lui glissant sur les épaules.

* Tiens, c’est qui cette fille ? *

Jouant son rôle d’hôte jusqu’au bout, Andrew déposa son verre sur la table pour aller à sa rencontre. Il en avait vu passer, du monde, depuis le début de la fête, et il ne se souvenait pas l’avoir aperçu une seule fois. La jeune fille était si concentrée qu’elle ne le vit pas venir. Profitant de cette invisibilité passagère, Andrew s’approcha le plus près qu’il le pouvait de la belle inconnue sans se faire voir avant de lui lancer, d’un grand sourire malicieux :


" Bonsoir ! Tu cherches quelque chose ? "

Une main dans son dos, Andrew fit un vif mouvement de ses doigts et un cocktail couleur azur avec deux glaçons quitta le bar en vitesse pour atterrir dans sa main. Au loin, Elias se mit à chercher un moment ledit cocktail quand son regard le trouva enfin. Le regard amusé, son pote ne s’en formalisa pas, et se remit rapidement à refaire la même chose à une belle rousse qui le dévorait des yeux. Andrew, qui ne s’était pas donné la peine de se soucier de la réaction d’Elias, qu’il devinait, avait toujours les yeux posés sur la nouvelle arrivante.

" Un rafraîchissement ? " Offrit-il en tendant le Blue Lagoon comme s’il avait fait ça toute sa vie.

Elle n’avait pas l’air d’une première année. Andrew n’était pas sûr de l’avoir déjà vu quelque part, dans la Grande Salle ou bien au tournant d’un couloir. Chose certaine, si c'était le cas, il ne l’avait pas abordé avant ce soir. Sa tenue n’était pas à cent pour cent conforme au règlement du bikini imposée pour la fête d’été, mais vu l’heure tardive, l’état avancé de la tête, tout ça, Andrew décida qu’une petite entorse aux règles ne ferait de mal à personne. Lui et les quatre autres les avaient écrites après tout, alors ils étaient en droit de les modifier à leur guise, d’abord. Et puis fallait avouer que ce survêtement d’une transparence dangereuse qu’elle portait équivalait amplement au maillot de bain deux pièces. Un col roulé, ça, il ne l’aurait pas autorisé. Un vêtement avait ses limites.


" Alors, il y a un nom qui vient avec de pareils yeux, ou dois-je t’en inventer un ? " Fit-il, mi rieur, mi charmeur.

Sans rompre le contact de son regard avec le sien, Andrew prit place sur le banc devant la table, près de la jeune fille. Il avait l’air très détendu, de bonne humeur. Il était tout bêtement fier de cette fête et de son succès. Beaucoup de gens étaient venus, tous s'amusaient et fêtaient à fond. Les idées les plus débiles rendaient toujours Andrew plus fier qu'un Optimal en n'importe quelle matière. Son père dirait que c'était à n'y rien comprendre, mais il y avait bien des choses que son vieux ne comprenait pas. Qu'importe. La musique venait d’enchaîner sur un morceau plus doux, voire romantique. Tournant soudainement la tête, Andrew vit Ted se marrer près de la station de radio magique. Il lui lança un regard faussement réprobateur, l’air de dire « Je t’emmerde moi quand tu causes à une fille ?! » et reporta son attention vers la délicieuse inconnue.


" Je n’ai jamais vu ce type de ma vie ! " Jura-t-il, toujours souriant, se voulant navré du comportement de son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Dashwood
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 9 avril
▌Pays d'origine: France et Angleterre
▌Statut: 4ème année

MessageSujet: Re: Un ptit creux... [PV]   Ven 28 Aoû - 23:42

Maintenant affamée par l'odeur presqu'alléchante de barbecue qui flottait dans l'air et ayant repéré un bout de brochette qui avait miraculeusement survécu, posé dans un coin de la grille du grill et, ayant donc cuit tout doucement tout au long de la soirée, lui permettant de pouvoir se faire un petit sandwich avec un des restes de pain qui jonchaient le coin qui avait été agencé pour faire un semblant de cuisine.

La jeune fille se mît en devoir de garnir son pain de sauce avant d'y mettre la viande, observant les différentes bouteilles éparpillées çà et là, les faisant tourner du bout des doigts pour en lire le contenu sur l'étiquette.
Soudain, faisant faire une pirouette de trop à une des bouteilles, celle-ci chût et se renversât, nappant la table de bois de son contenant et la recouvrant d'un tapis visqueux de sauce ketchup dans un grand fracas.

Lizzy, crispée, yeux fermés et joues ayant pris une jolie couleur n'ayant rien à envier au rouge de la sauce renversée rouvrit doucement les yeux et, après un petit juron pieux assortis d'un soupir, sortit sa baguette cachée, on ne sais comment, dans sa longue chevelure afin de nettoyer cette catastrophe d'un 'evanesco' bien placé.
Une fois la bêtise réparée, la demoiselle soupirât de nouveau, cette fois-çi de soulagement, avant de pousser un cri et de sursauter, surprise par l'apparition inattendue d'un des garçons de la fête.

Mains sur la gorge et, baguette en garde, prête à envoyer un sort de défense elle l'accueillit avec une exclamation de surprise.


"Ha! Vous m'avez fait peur!

Elle se reprit et se sentît bête, surtout en découvrant le cocktail qu'il venait de faire apparaitre.
Rougissant, puis baissant sa baguette avant de la ranger, elle bafouillât quelques mots d'excuses, observant la boisson qui l'intriguait.


- C'est joli. C'est alcoolisé? Il y a quoi dedans?

Penchant la tête et, louchant presque vers le verre à pied emplis d'un liquide d'une couleur semblable à celle du fond de la piscine, maintenant désertée et, orné d'une tranche d'agrume, elle hésitait quant à la réponse à donner, sachant pertinemment qu'elle résistait très mal aux effets de l'alcool.

- Alors, il y a un nom qui vient avec de pareils yeux, ou dois-je t'en inventer un ?

Elizabeth sortit de la contemplation du bleu azur de la boisson pour venir planter ses iris vertes dans celles du garçon, accueillant sa question par un petit éclat de rire cristallin.

- Bien sûr qu'il y a un prénom!
Mais je suis bien curieuse d'entendre ceux que vous pourriez inventer pour moi.


La jeune fille offrit un sourire candide et malicieux pour appuyer l'effet de sa réponse et attendit la réaction du jeune homme en se balançant légèrement de droite à gauche, se décalant tandis qu'il venait s'asseoir en face d'elle soutenant son regard et comprenant que ses amis les observaient alors qu'il leur lançait un regard noir au changement de musique, amusée par le petit manège qu'ils lui faisaient.

Finalement, elle prit le partis de venir s'asseoir à ses côtés, prenant soin, de tenir sa robe quand elle mit le pied sur le banc pour monter, afin de ne pas marcher dessus mais, laissant le tissu suffisamment bas pour ne dévoiler que le bout de ses pieds chaussés dans de fines sandales de cuir, désignant les dit inconnus par un petit mouvement de tête.


- Vraiment? Pourtant, eux ont l'air de vous connaitre.

Puis, un air malicieux faisant briller ses yeux et rosir ses joues, elle se penchât un peu et soufflât presque à l'oreille du garçon, ayant baissé la voix pour que lui seul entende.

- Peut être que se sont quelques-uns de vos admirateurs secret qui ne vous veulent que pour eux et qu'ils essayent de détourner votre attention de moi par jalousie!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew McAllen
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 08 Avril
▌Pays d'origine: États-Unis
▌Statut: 6ème année

MessageSujet: Re: Un ptit creux... [PV]   Mar 13 Oct - 20:32

Le vouvoiement n’était pas quelque chose qui faisait partie des formes de politesse d’Andrew, lui qui allait jusqu’à tutoyer ses grands-parents. Pour lui, un « vous » soulignait plus une distance qu’une marque de respect. Jusqu’à ce jour, Andrew avait exclusivement entendu ce « vous » si courtois émerger des Cinnacrow frigides du genre Mélite d’Orcy. Or, la jeune fille se trouvant devant lui prononçait ce mot avec un naturel inné. Intrigué par cette nuance, Andrew la laissa poursuivre son vouvoiement, curieux de voir si elle allait l’abandonner à un certain moment. Puis, suite à la question qu’elle lui posa sur le contenu de la boisson, il déposa le verre sur la table à côté des restes du barbecue et rétorqua d’un air qui se voulait désolé :

" C’est la spécialité d’Elias, les filles adorent normalement, mais si t’en veux pas... "

Il laissa sa phrase en suspend tandis qu’elle contemplait le Blue Lagoon de ses grands yeux verts. Andrew chercha à connaître son nom, et en guise de réponse elle le défia d’en inventer un. Toujours amusé par le jeu, Andrew élargit son sourire et s’apprêta à répondre quand ses potes vinrent mettre leur grain de sel dans sa conversation. À nouveau, Andrew voulut parler, ou plutôt envoyer promener Ted pour ses idioties, quand un mouvement de la jeune fille capta à nouveau son attention. Avec des gestes délicats, elle vint s’asseoir à côté de lui pour lui murmurer à l’oreille. Il ne l’aurait pas cru si confiante, si fonceuse. Intéressant.

" Ils peuvent toujours courir, quoi que…"

Andrew s’interrompit, et dans le même demi-sérieux dans lequel la discussion était plongée, il lança un regard appuyé à la jeune fille, se tournant vers elle en lui prenant la main.


" Dois-je comprendre par-là que tu veux ton chevalier pour toi toute seule, Milady ? "

* Ça serait trop beau Rolling Eyes *

C’était le nom qu’il avait trouvé. Pas des plus originaux, il fallait bien le reconnaître, et pas non plus un prénom, toutefois un classique restait un classique, peu importe la situation. Qui plus est, une telle forme de quasi-romantisme était déjà un exploit en soit de la part d'Andrew McAllen. Par sa manière de se mouvoir et de parler, elle ne lui évoquait rien de moins qu’une gente dame sortie tout droit des histoires fantastiques que lisait Arabella, sa petite sœur. Andrew renforça son sobriquet d’un baiser déposé sur le dessus de la main de son interlocutrice avant de la lui rendre, de même que l’air malicieux avec lequel elle s’était adressée à lui. Comme quoi avoir une morveuse de petite soeur pouvait s'avérer pratique, étonnamment.


" Dis-moi, je ne t’ai pas vue de la soirée, comment ça se fait ? T’as hésitée à venir ? "

Elle ne pouvait pas être là depuis le début, ça Andrew le savait, alors quoi ? Devait-elle cette présence tardive à la rédaction d’un devoir à remettre le lendemain à la première heure, ou qui sait, une retenue ? Ça ne lui semblait pas son genre, mais les apparences ne font pas tout dans la vie, loin de là. Peut-être dans ce cas, s’était-elle fiée à la réputation qui circulait sur les Cinq Plumes, et avait d’office décrétée que de se rendre à leur fête était un mauvais choix ? Enfin, normalement, les gens vont à une fête ou ils n’y vont pas du tout. Rares sont les individus qui s’y pointent à la dernière minute. Quelle que soit la raison qui fit qu’elle soit venue, Andrew lui en était reconnaissant, si on pouvait dire ça comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Dashwood
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 9 avril
▌Pays d'origine: France et Angleterre
▌Statut: 4ème année

MessageSujet: Re: Un ptit creux... [PV]   Mer 11 Nov - 23:41

Fière de sa petite provocation la jeune fille se redressa afin de ne pas rester trop prés du garçon et de remettre la distance minimum que la décence exigeait entre deux personnes de leur âge, et en présence de ce qui semblait être un petit public peu discret.
Surement les amis du garçon ; se disait la jeune fille, amusée par le fait qu'il se faisait gentiment chambrer par ses bruyants camarades , car surement encore bien éméchés, mais se sentant aussi rassurée par leur présence qui ne rendait pas le tête-à-tête trop sérieux.
Observant leur auditoire avec un petit sourire rieur, elle détourna le regard pour revenir à celui de son interlocuteur quand celui-ci lui répondit ce qui eut pour effet de l'intriguer immédiatement.


" Ils peuvent toujours courir, quoi que…
Quoique ? ...Comment cela 'quoi que '?


Elle avait repris sa couleur pâle et écarquillait ses grands yeux verts, étonnée par la réponse et curieuse d'en savoir plus. Pendue aux lèvres du garçon, impatiente qu'il finisse sa phrase.
C'est ainsi que, tout étonnée, elle le laissa faire sans rien dire ni opposer la moindre résistance quand il lui prit la main, se contentant de refermer la bouche mécaniquement, réflexe des restes de son éducation de gentille petite fille sage d'un autre siècle, et de reprendre une jolie couleur rosée bafouillant une réponse inarticulée, surprise par la réponse qui suivit.


- Heu, mais… je… non ! Enfin pas que je ne veuille pas de vous hein, mais… on ne se connaît pas encore assez… et… je dois aussi ajouter que je suis encore loin d'être une milady.

La jeune fille, maintenant bien moins sure d'elle qu'au début, remuait un peu nerveusement sur la table, jouant avec un des rubans de sa robe et dissimulant son regard effarouché sous une de ses mèches ainsi qu'une bonne partie de son visage afin de tenter, en vain, de cacher le pourpre que ses joues affichaient quand il appuya sa déclaration d'un baisemain.

Elle aurait dût s'y attendre, à provoquer un garçon de façon trop légère voila ce qu'on récolte !
Elle se mordit la lèvre puis, un instant plus tard, se repris, redressant le menton et relevant bravement les yeux vers ceux de son interlocuteur, tout en récupérant sa main sans forcer.

Mais elle n'eût pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il lui posait une question à laquelle elle aurait bien aimé se soustraire. Ne voulant point paraitre grossière, elle s'y plia quand même, après avoir pris une grande bouffée d'oxygène afin de se lancer dans la longue explication qui allait suivre. Il voulait une réponse, il l'aurait et au moins pendant ce temps elle serait sure qu'il ne pourrait rien entreprendre qui puisse la mettre mal à l'aise.

La jeune femme fit son récit en bougeant beaucoup, se décalant plusieurs fois pour être mieux mise, recoiffant ses longues boucles brunes en évoquant son départ du dortoir alors qu'elle n'arrivait pas à dormir à cause du bruit que ses camarades causaient en rentrant de soirée un peu trop éméchés pour arriver à rejoindre leur chambre en silence, puis remettant sa robe en place, elle évoqua sa promenade dans le parc pour prendre l'air, espérant y trouver un peu plus de calme, ensuite elle frissonna tout en observant un instant les restes de la fête, cadavres de bouteilles et jeunes endormis dans des endroits et poses incongrues ou bien dansant encore lascivement tout en expliquant qu'elle était venue ici juste par curiosité et parce qu'il semblait y avoir encore un peu de vie.

Au fil de son récit elle avait finalement repris la même assurance qu'au début et parlait maintenant en souriant et en se tenant de façon un peu moins guindée.
Finalement la jeune Dorelly se tût après avoir demandé à son camarade si lui aussi était de la fête depuis le début, souriant au garçon, se doutant pertinemment que la réponse qu'elle avait donnée n'avait rien de bien extravagant et qu'il en serait sûrement déçut, mais voulant lui faire comprendre tout de même qu'elle était ravie d'être là et de passer un peu de temps à bavarder et faire connaissance ainsi avec lui, ce qui lui fit penser qu'elle ne connaissait même pas son prénom. Maintenant plus à l'aise elle se permit de poser une question et d'y répondre elle-même sur un ton enjoué.


- Mais, et vous ?
Nous parlons ensemble depuis un moment et vous ne vous êtes même pas présenté !
Puis-je vous demander votre Prénom ou dois-je aussi vous en inventer un ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew McAllen
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 08 Avril
▌Pays d'origine: États-Unis
▌Statut: 6ème année

MessageSujet: Re: Un ptit creux... [PV]   Ven 16 Avr - 1:00

Andrew riait de la voir si mal à l’aise alors qu’elle avait des manières aussi soignées qu’une véritable princesse descendue de la tour de son château. Elle devait être la fille d’un comte ou d’un duc, c’était clair. La fac renfermait des enfants de parents richissimes qui savaient comment boire leur thé avec cérémonie et connaissaient au moins dix types de danses. Andrew, pour sa part, n’aimait pas le thé, et ne savait danser que parce que sa sœur avait insistée pour qu’il l’aide dans ses leçons il y a quelques années. De ce fait, il trouvait toujours très gracieux de voir des filles se donner tant de mal pour bien se comporter en public, mais aussi très triste. Si sa mère avait voulue lui enseigner des manières de gentleman, nul doute qu’Andrew aurait été malheureux. Chipoter sur des détails comme l’ordre des ustensiles était d’un ridicule sans nom. Ne pouvait-on pas manger sa nourriture proprement sans en faire un spectacle de chichis interminables ?

" T’en veux pas ? T’as faim ? " Fit le Plumentine en lui indiquant le Blue Lagoon du regard.

Sans attendre de réponse, il se leva et ouvrit une boîte sous la table, de laquelle il y prit quelques morceaux de viande. D’un coup de baguette sortie de sa poche de pantalon, Andrew ralluma le barbecue, donna un second coup à sa baguette qui se transforma en fourchette à deux tranchants. Il leva à nouveau son regard vers la jeune fille, et se donnant des airs de présentateurs télé moldu, il lança :


" Alors t’as le choix ; hot-dog, hamburger, steak ? Saucisson de chameau ?! Qui est-ce qui m’a commandé un truc pareil ?! "

Découvrant le contenu de la seconde glacière de viandes, Andrew tira une drôle de tête en voyant du saucisson de chameau tout au fond. Il s’expliqua la chose en se disant que son pote Ted venait d’une famille arabe où les chameaux étaient aussi communs que les chevaux en Amérique. Par contre, Andrew se voyait pas trop en manger, malgré tout le respect qu’il vouait à Ted… et aux chameaux.

* Faut voir, Alex s'est découvert un intérêt soudain pour l'Égypte dernièrement aussi *

" Andrew McAllen, un des Cinq Plumes qui organisent cette fête. Là-bas au bar, c’est Elias et à côté, c’est Ted, ils s’occupent des boissons. Malloy et Alex sont plus là, la piscine les a crevé j’crois bien. Alors, qu’est-ce que j’te sers ? "

Les noms allaient sûrement évoquer quelque chose à la jeune milady. Andrew se demandait si des étoiles allaient apparaître dans ses yeux ou si, au contraire, son doux minois allait se renfrogner à la vue d’un tel dragueur à proximité. C’est souvent soit tout l’un, soit tout l’autre. Andrew était habitué à voir les filles tomber en pamoison, mais aussi à voir leurs jolis yeux lancer des éclairs, surtout chez les Cinnacrow. Aucune fille n’avait jamais eue la sottise de vouloir se lier d’amitié avec un des garçons de la bande. Tant mieux. Andrew s’y refusait sans l’ombre d’un doute d’ailleurs. Il fallait être très bête ou très aveugle pour croire qu’une amitié était possible entre un garçon et une fille.

Andrew lança un nouveau sortilège qui flamba les briquettes du barbecue, laissant rapidement s’échapper une bonne odeur de grillades. Il vérifia que tout était en ordre, car il est évident que si un incendie se déclarait à la fête d’été des Cinq Plumes, Miss Kalawei, qui avait si gentiment donné son accord aux garçons pour organiser leur fiesta, ne pourrait leur vouer la même clémence lorsqu’ils débarqueraient dans son bureau avec une nouvelle idée à tout casser. Et à coup sûr, c’est à elle qu’ils viendront demander la permission à nouveau. Contrairement à Miss Creedpeur, Miss Kalawei était souriante, sympa, c’était limite si elle ne leur demandait pas de leur garder une place près du feu. Une dirlo cool, en somme, et Andrew ne voulait pas perdre son estime pour rien au monde. Ainsi, après avoir vérifié chaque partie du barbecue, il releva la tête vers la jeune fille, l’air décontracté, fourchette en main.

" Tu sais, j'trouve ça sympa que tu sois venue, quand même. T'as ratée la partie de volley-bal dans la piscine, mais t'sais quoi ? Il est jamais trop tard pour s'amuser, t'es pas d'accord ? Et puis y'a pas cours demain, tu pourras dormir toute la matinée si ça te dis. " Lui dit Andrew, qui prévoyait déjà dormir jusqu'en début d'après-midi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un ptit creux... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un ptit creux... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• EXTÉRIEUR •• :: » Le Domaine de S.W.Y.N :: Le Parc-
Sauter vers: