AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 The cake is a lie ! (PV Liz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The cake is a lie ! (PV Liz)   Ven 26 Nov - 2:35

La rentrée est arrivée depuis un bon moment et Nathaniel s'ennuie, il s'ennuie et cela le frustre plus que tout. Une atmosphère molle et cotonneuse à suivit la série d'interrogatoires qu'ils ont tous subis durant les vacances. Plus personne ne bouge, plus personne ne vit, c'est la stagnation.

Mon royaume pour un peu de vie !

Une pensée qui résume bien l'état d'esprit dans lequel se trouve notre étudiant. Il en est au point où, après avoir relu tous les ouvrages qu'il considérait un tant soit peu dignes de son intérêt, il se plaisait à errer dans les couloirs de l'université sans but particulier, attendant l'étincelle qui raviverait la flamme de son inspiration créatrice.

Ces derniers temps l'une des choses les plus palpitantes qu'il avait faite avait été de se rendre à son rendez-vous avec l'agent du ministère chargé de l'interroger et cela faisait plusieurs mois !
Il lui avait relaté brièvement sa confrontation avec le trio de membres de l'Ordre, une confrontation dont il s'était sorti indemne essentiellement par la ruse et une pointe de fourberie. Faire preuve d'honneur dans ce genre de situation était bon pour ceux qui pouvaient se le permettre, Nathaniel était un créateur de génie, pas un duelliste et ce bien que la tradition familiale ait voulu qu'il reçoive une formation poussée dans ce domaine.

Oh bien sûr, il avait toujours son grand projet pour s'occuper l'esprit, mais le fait qu'il ait été privé de vacances avait fortement ralentis sa réalisation, il aurait eu besoin de matériel et de conditions de travail qu'on ne trouvait malheureusement pas à S.W.Y.N.

C'était donc l'ennui qui l'avait conduit, ce jour là, à s'aventurer à proximité de la salle de travail où la perception d'effluves agréablement sucrées l'avaient poussé à s'aventurer plus avant.

Ce qu'il vit en tout premier fut Élisabeth occupée entre un chaudron et un meuble de cuisine, visiblement en train de confectionner une nouvelle pâtisserie potentiellement magique ou simplement novatrice.
Silencieux, il s'était adossé contre le chambranle de la porte d'entrée et avait prononcé calmement :


- Tu as trouvé une recette miracle pour attirer les amateurs de sucre à cent mètres à la ronde, je m'étonne d'ailleurs d'être le seul présent.

Cette réplique avait pour seul but de signaler sa présence, il s'en serait voulu la surprendre un peu trop et qu'elle bouscule par mégarde sa préparation.

Enfin, maintenant que je suis là, elle ne risque plus de s'endormir et se noyer dans son chaudron. Même si je dois bien avouer qu'il y a des morts plus terribles que la noyade dans un liquide sucré.

Ses pensées lui arrachèrent un bref sourire. La noyade dans une préparation pour gâteau restait une façon enviable de mourir pour un accro au sucre comme lui.

Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Dashwood
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 9 avril
▌Pays d'origine: France et Angleterre
▌Statut: 4ème année

MessageSujet: Re: The cake is a lie ! (PV Liz)   Lun 24 Jan - 22:07


Deux gouttes d'essence de belladone, une douzaine de feuilles d'une plante tropicale dont le nom était imprononçable et quelques tours de louche ( dans le sens inverse des aiguilles d'une montre est -il besoin de le préciser ?) et la potion sera bientôt prête
La jeune fille, toute de blanc vêtue, les manches relevées et les cheveux noués en longues nattes attachées par de jolis rubans brodés observait avec un certain contentement la fumée épaisse et violette qui émanait du chaudron sur lequel elle était penchée un instant plus tôt.
Voilà plusieurs mois qu'elle n'avait pas eu l'occasion de poursuivre ses essais, ni de pouvoir se consacrer seule dans une salle de travaux pratiques à une activité extra-scolaire sans qu'on ne l'interrompe ou que sa demande d'autorisation d'utilisation du matériel de préparation de potion ne lui soit refusée.
De l'autre côté de la table de travail, un autre chaudron où un liquide sirupeux bouillonnait paisiblement laissait échapper une fumée bleue et diffusait une odeur sucrée et presque écœurante d'un mélange de vanille et de plantes anisées.
Au milieu, l'étudiante en santé magique s'affairait entre ses deux chaudrons et découpait une sorte de pâte transparente et bleuâtre aux reflets dorés en petits cubes réguliers.

Soudain, des bruits de pas se firent entendre et résonnèrent un peu plus fort à chaque instant dans le couloir qui longeait la salle laissant deviner que quelqu'un s'approchait. Sans doute un membre du personnel pensa la jeune fille au vu de l'heure tardive de l'après-midi, les cours n'étant pas encore finis et l'heure de la sortie des classes n'était pas encore arrivée.
Relevant le nez de la planche à découper au-dessus de laquelle elle s'affairait, elle poussa un soupir inquiet et entendant les pas se rapprocher encore plus de la porte de la salle, appréhendant d'avoir encore à répondre à un professeur ou à un membre du personnel qui lui demandera surement encore une fois de plus ce qu'elle faisait ici seule et si elle en avait l'autorisation.
Mettant rapidement de l'ordre dans son matériel dont les ustensiles de cuisine et de confection de potion jonchaient le plan de travail dans un joyeux fouillis aussi peu ordonné que la maisonnée d'une famille entière de goule et, toute à son effort de rendre la partie de la salle qu'elle occupait un peu plus présentable elle n'entendit même pas l'inconnu entrer et sursautât quand il prit la parole, laissant échapper un ustensile de pâtisserie qui vint s'écraser au sol en provoquant un bruit métallique perçant qui couvrit son exclamation de surprise.


- Tu as trouvé une recette miracle pour attirer les amateurs de sucre à cent mètres à la ronde, je m'étonne d'ailleurs d'être le seul présent.

La phrase, teintée d'humour, avait été prononcée par un étudiant qu'elle connaissait maintenant depuis de nombreuses années.
C'est donc un soupir rassuré qu'elle poussât tout en ramassant son mousseur à manivelle quand elle reconnut la figure familière et souriante de celui qui s'était adossé à l'entrée de la salle sans qu'elle ne l'entende entrer.
La surprise maintenant passée, elle réalisa soudain ce que cet invité-surprise venait de lui dire, un sourire amusé vint aussitôt éclaircir son visage tandis que son rire résonna dans la salle.
Son ami n'était pourtant pas connu pour son sens de l'humour, mais il avait un certain sens de la formule, le plus souvent tinté de sarcasme, et savait souvent tourner ses réflexions en traits d'esprit.
Riant encore à demi elle lui répondit malicieusement tout en faisant le tour de son plan de travail, jetant au passage un coup d'œil à chacune des potions qui y mijotaient afin de s'assurer qu'elle pouvait les abandonner quelques instants et rejoindre le Dorelly.


- Oui, j'essaye encore de trouver une potion pour attirer le prince charmant, mais apparemment elle n'a toujours pas l'air au point !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The cake is a lie ! (PV Liz)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ÉTABLISSEMENT •• :: » Deuxième étage :: Salle de Travail-
Sauter vers: