AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Minuit Sucré [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ren Tamaris
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Novembre
▌Pays d'origine: Égypte
▌Statut:

MessageSujet: Minuit Sucré [PV]   Ven 4 Mar - 19:58

Depuis son retour d’Égypte, Ren assistait à ses cours de manière très routinière. Elle ressentait le besoin de cette stabilité, de ce train-train quotidien auquel elle ne dérogeait pas depuis quelques semaines. Jouer les automates lui occupait l’esprit. Ses notes le ressentaient. Elle se classait à présent au-dessus de la moyenne pour chacune de ses matières. Lors de ses temps libres, Ren occupait une salle de travail, y révisait ses notes, avançait ses lectures et s’exerçait en laboratoire de potions. Le soir venu, elle regagnait le dortoir des Plumentine à contrecœur, sachant très bien qu’elle aurait du mal à s’endormir. Elle s’obstina néanmoins à rester sous les couvertures une bonne heure avant de se résigner à trouver le sommeil.

Ren soupira en s’extirpant hors de son lit. Elle enfila une paire de pantoufles jaunes à pompons et glissa hors de la pièce par l’entrebâillement de la porte. Vêtue d’un pantalon de pyjama bleu et d’une camisole d’un ton plus pâle, Ren arpenta les méandres du château jusqu’à l’entrée du passage secret menant aux cuisines. Elle poussa le tableau pivotant et fit quelques pas dans l’obscurité. Avant de tomber nez à nez avec un elfe de maison qui l’accueillit d’une expression de surprise non dissimulée.


« Olgy est si ravi ! Ren Tamaris a beaucoup manquée à Olgy. »

Tant d’enthousiasme fit sourire Ren.

« Bonsoir Olgy. Tu m’as manqué aussi. Je peux entrer ? »

L’elfe décupla les courbettes, bousculant un second elfe qui s’écarta aussitôt du chemin.

« Il y a tant à préparer pour demain matin, oh oui, tant à préparer ! Olgy peut-il offrir quelque chose à Ren Tamaris ? »

« J’aimerais utiliser le four. »

Le dénommé Olgy acquiesça frénétiquement de la tête, ses grandes oreilles gigotant à chaque hochement. Ren venait assez fréquemment aux cuisines. Ce lieu renfermait une chaleur que la jeune fille appréciait. Tous ces elfes qui opéraient de concert afin que les repas soit prêts à temps l’impressionnait. Comme une ruche dans laquelle se mouvaient une quantité non négligeable d’abeilles travailleuses. Jour et nuit, il y avait sans cesse de l’animation, quelque chose à voir, à observer, à manger.

Tandis qu’elle approchait du four, Olgy tirait une petite chaise rouge sur laquelle il grimpa en poussant une nouvelle exclamation, armé d’une spatule. Ren prit un bol et y mélangea plusieurs ingrédients sous l’œil mi attentif mi admiratif de l’elfe qui semblait prendre mentalement des notes. Depuis que sa mère avait quitté le domicile familial, Ren avait toujours prit soin de s’occuper des repas à la maison. Avec les années, elle développa beaucoup à la fois sa technique et quelques bonnes recettes. Encore aujourd’hui, elle soupçonnait la cuisine d’être à l’origine de sa passion pour les potions.

Pchst. Le mélange à crêpes coula sur la poêle brûlante, dégageant dans la pièce une délicieuse odeur sucrée qui attira quelques elfes curieux. Leurs nez se trémoussèrent, et ils reculèrent tous en cœur lorsque Ren souleva la poêle au-dessus d’eux. D’un mouvement de poignet, elle envoya la crêper valser dans les airs. La réaction des elfes fut immédiate. Chacun d’entre eux ouvrèrent simultanément la bouche et écarquillèrent les yeux. La crêpe retomba habilement dans la poêle, et tous se mirent à applaudir de leurs petites mains. Ren se mit à rire et promit aux elfes de leur apprendre le tour.

Une heure plus tard, deux assiettes contenant une vingtaine de crêpes chaque trônaient au centre de la table. Olgy accourrait, un bol de fruits dans les bras qu’il s’empressa de déposer entre le chocolat fondu et la crème chantilly. Ren commença à garnir sa crêpe de morceaux de fraises quand le tableau pivotant du passage fit pénétrer un courant d’air qui attira l’attention de Ren sur le tunnel. Ça ne pouvait tout de même pas être lui ? À une telle heure ? Ici ? Non… Elle ne pouvait pas être si malchanceuse, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Farrell
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 27 Novembre
▌Pays d'origine: Angleterre
▌Statut: 2ème année

MessageSujet: Re: Minuit Sucré [PV]   Dim 6 Mar - 20:09

« Don't you wanna sleep my broken dalin'
Don't you wanna sleep sleep sleep at last »


Un souffle léger, voilà le seul bruit qui résonnait dans le dortoir. A cette heure avancée, la plupart de ses camarades dormaient sagement ou étaient partis en vadrouille. Amelia, normalement, aurait joyeusement compté parmi le second groupe. Pas forcément pour faire la fête – encore que... – mais aussi pour savourer le plaisir d’être la seule à sentir l’air mordant du soir, et cette tranquillité qui s’emparait de l’université seulement la nuit. Mais cette fois-ci, le sommeil l’avait prise alors qu’il était à peine neuf heures. Allée se coucher en titubant, la sorcière avait plongé dans les bras de Morphée quelques heures. Et voilà qu’il était minuit, et qu’elle avait les yeux grands ouverts.

Elle pensait trop, voilà quel état le problème. La tête appuyée sur l’oreiller, recroquevillée en chien de fusil, elle sentait son cœur battre. Boum. Boum. Boum. Comme toujours, cette musique régulière la fascinait. Comment penser que tant de choses dépendaient d’un muscle qui tenait dans la main ? Qu’un sort pouvait arrêter ? Et bien sûr, ces interrogations en entraînèrent d’autres qui resteraient sans réponse. Un bref sourire effleura ses lèvres, invisible dans le noir, alors qu’elle s’imaginait sa moitié devenir bleue. Mais elle redevint vite grave. Son inconscience la stupéfiait, avec du recul. Mais ce qui l’effrayait le plus, c’est que l’incident ne lui avait pas servi de leçon. Elle continuerait, elle le savait très bien...

Un soupir, et elle s’assit. Il était inutile de rester couchée dans ces conditions. Elle ne dormirait pas. Balançant ses jambes en dehors du lit, elle partit pieds nus sur le sol gelé. Le chauffage au sol, comme dans la maison de sa petite famille moldue, ça n’aurait pas été une mauvaise idée. Mais on pouvait toujours rêver. Bon. Partir à l’aventure, comme ça, c’était bien beau, mais où aller ? En quittant le dortoir, la sorcière n’avait bien entendu pas pensé à emporter une cape ou des chaussons. En mince nuisette de coton coloré, il n’était pas question de mettre un pied dehors. Restait tout l’intérieur de l’université... Un gargouillement au niveau de son estomac eut tôt fait de l’aiguiller.

Les cuisines. Amelia ne s’entendait pas mal avec les elfes de maison, et puis il y avait toujours quelque chose à manger, là-bas. En plus, il y faisait chaud. Chantonnant doucement, elle s’y rendit donc, marchant lentement tout d’abord, puis plus vite à partir du moment où une bonne odeur vint lui chatouiller les narines. Est-ce qu’elle rêvait ou bien cela sentait les crêpes ? D’un geste impatient, la jeune femme fit pivoter le panneau d’entrée, et entra en souriant.

« Hum, ça sent bon ici ! »

Au silence qui se fit dans la pièce pourtant chaleureuse, la demoiselle crut comprendre qu’elle interrompait quelque chose. Cherchant du regard, elle finit par découvrir une jeune femme brune, qu’elle avait déjà vue quelque part. Où donc, déjà ? Dans la salle commune, un soir ? Ou bien, oui, voilà, en cours. Même qu’elle s’appelait Ren. C’était ça. Elle avait l’air plutôt agréable, comme fille, même si pour le moment elle la regardait avec des yeux ronds un peu paniqués. Et en plus, elle avait apparemment préparé des crêpes. Cela seul suffisait à la rendre sympathique.

Souriante, la sorcière souhaita le bonsoir à toute la joyeuse assemblée :

« Bonsoir ! Je ne dérange pas, j’espère ? J’avais envie de vous rendre une petite visite. »

Tranquillement, presque en catimini, elle s’approcha de la table où deux piles de crêpes dégageaient un fumet appétissant. Le chocolat et les fruits disposés à côté ne faisaient que rendre la présentation plus belle encore. Si elle avait écouté son estomac, elle se serait assise et aurait saisi une fourchette. Mais malgré tout son manque d’éducation, la demoiselle n’était pas si impolie. Et puis, elle avait envie de discuter un peu avec Ren. Après tout, en tant qu’étudiantes de la même filière... Familièrement, elle se pencha vers la jeune égyptienne et lui fit la bise tout naturellement, afin de la saluer. Sans doute l’avait-elle surprise, mais elle ne le remarqua pas, et pépia joyeusement un :

« Bonsoir, Ren. Comment vas-tu ? Tu te souviens de moi ? Amelia, je suis en cours avec toi ! »

Toujours aussi au fait des us de ses pairs, la petite. Une de ses camarades cinnacrow l’eut foudroyée sur place pour un tel manquement à l’étiquette. Il ne reste plus à la narratrice qu’à prier pour que Ren ne soit pas si portée sur les convenances. En tout cas, son acte avait au moins eu le mérite de sortir les habitants de la cuisine de leur torpeur. Avec un piaillement étranglé, une petite elfe de maison nommée Mimsy s’approcha précipitamment d’Amelia. Elle semblait heureuse, à la façon qu’ont les elfes de manifester leur contentement.

« Mademoiselle Amelia ! Comme Mimsy est contente de vous voir, oh oui, très contente. Mademoiselle Amelia voudrait une chaise ? »

Hochant la tête pour elle-même, la petite elfe partit immédiatement, et Amelia se retrouva assise à côté de Ren en moins de temps qu’il ne m’en faut pour l’écrire. Et elle attendit tranquillement que la jeune femme à côté d’elle reprenne ses esprits.


Dernière édition par Amelia Farrell le Jeu 31 Mar - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ren Tamaris
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Novembre
▌Pays d'origine: Égypte
▌Statut:

MessageSujet: Re: Minuit Sucré [PV]   Mar 22 Mar - 17:44

Une tête familière fit irruption dans les cuisines, mais pas celle qu’elle redoutait. Une fille, les yeux pétillants, débordante d’énergie, et cette couleur de cheveux si hors du commun… Ren s’en rappelait. N’assistaient-elles pas toutes les deux aux mêmes cours ? La suivant du regard, elle fut prise au dépourvu lorsque la dénommée Amelia lui fit la bise comme à une vieille amie. Nerveusement, Ren lui répondit d’un sourire timide. Elle qui avait tant l’habitude de passer inaperçue, quelle surprise de voir qu’une camarade de classe connaissait non seulement son visage, mais également son prénom. Étrange mais agréable impression. Le piaillement de Mimsy fit tressaillir Ren qui accueillit Amelia à retardement.

« Oui… Oui je me souviens de toi. À cause de tes cheveux. »

Maladroite dans ses propos, Ren se mordit la lèvre inférieure. Elle espérait qu’Amelia ne prendrait pas mal le commentaire. Elle s’empressa donc de préciser :

« La couleur est éclatante, j'aime beaucoup, c’est très joli. »

Littéralement, Amelia rayonnait. Ren ne connaissait personne qui respirait autant l'aisance et la joie de vivre. D’un geste de la main, elle indiqua les assiettes devant elles, et invita sa camarade de classe à se servir.

« Je n’arrivais pas à m’endormir, alors je suis venue faire des crêpes, ça me change les idées. Sers-toi, il y en a amplement pour tout le monde. »

Les oreilles des elfes gigotèrent à cette mention. Ren se mit à rire, puis commença à garnir quelques crêpes qu’elle distribua aux elfes. Comme elle variait les fruits et les garnitures sur chacune, les elfes se mirent à échanger leurs assiettes pour goûter à chaque saveur. Quand vint le temps de garnir sa propre crêpe, Ren déposa une quantité non négligeable de fraises et une dizaine de framboises qu’elle recouvrit de crème chantilly tout en jetant quelques coups d’œil vers Mimsy qui observait attentivement chaque mouvement d’Amelia. Puis, hésitante, Ren entreprit d’enrouler sans fin un morceau de crème autour de sa fourchette.

« Est-ce que… Je me demandais si tu avais trouvé quelqu’un pour le projet d’équipe en botanique ?

La semaine dernière, le professeur de botanique avait distribué les consignes pour le nouveau projet trimestriel ; étudier la végétation environnant le château et dresser une liste des propriétés de chaque plante herbacée lorsque mélangée à une potion. Le tout devait contenir entre vingt et vingt-cinq plantes. Il était facultatif de faire ce projet en équipe, mais le professeur encourageait les étudiants à travailler ensemble dans le but de partager leur connaissance. Ren avait l’habitude de travailler seule, cela ne nuisait en rien à son apprentissage, mais doublait le temps de travail.

Néanmoins, si Amelia le voulait bien, peut-être les deux jeunes femmes pourraient-elle joindre leur savoir, le temps d’un travail… La vérité était qu’elle se sentait seule en Irlande depuis la fête d’Halloween. Depuis qu’ils s’étaient disputés. Depuis qu’il lui avait avoué ne jamais l’avoir aimé. Un coup dur qu’elle refusa d’avaler pendant un mois pour enfin se résigner à croire qu’il lui avait dit la vérité, à savoir qu’elle n’avait été qu’un simple jeu, une gamine trop crédule qu’il avait manipulé puis jetée lorsqu’elle était devenue trop « chiante », comme il avait dit.

Avec la nouvelle année, Ren souhaitait prendre de nouvelles résolutions. Motivée par son père, elle était rentrée à l’école la tête haute. Cet élan de courage ne dura pas, et rapidement, elle voulait déjà repartir pour son Égypte natale. Comme elle s’en voulait de le vouloir. Pourtant, l’apparition d’Amelia dans les cuisines lui redonnait ridiculement espoir, et elle s’en voulait aussi de croire que par miracle, Amelia pouvait, tout comme elle, être seule pour le projet de botanique. Malgré tout, comme le disait le proverbe, qui tente rien n’a rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Minuit Sucré [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Minuit Sucré [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ÉTABLISSEMENT •• :: » Rez-de-Chaussée :: Les Cuisines-
Sauter vers: