AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  


 

Partagez | 
 

 Kamilja Łucja Szymankiewicz Wajciechosczak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kamilja Szymankiewicz
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le:
▌Pays d'origine: Pologne.
▌Statut: 3ème année

MessageSujet: Kamilja Łucja Szymankiewicz Wajciechosczak   Sam 16 Avr - 21:15


Szymankiewicz W. Kamilja Łucja
>> Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux.
[Mère Teresa]


Identité
ÂGE : Vingt-et-un ans.
DATE DE NAISSANCE : 21/01.
SIGNE ASTROLOGIQUE : Verseau.
NATIONALITÉ : Polonaise.
BAGUETTE MAGIQUE : Kamilja et sa baguette ne se sont
jamais entendues. Choisie par son père dans la boutique de
Gregorovitch pour son entrée à Szkoła Czarów, elle ne lui
correspond pas et lui joue régulièrement des tours. Après
six ans de lutte, Kamilja la maîtrise tant bien que mal mais
ne rêve que d'en changer. Faite de trente-trois centimètres
de bois d'Aubépine, symbole de pureté, elle contient un crin
de licorne.

Dossier scolaire
MAISON : Plumentine.
ANNÉE D'ÉTUDES : Troisième.
FILIÈRE : Santé Magique.
PROJET D'AVENIR : Kamilja aurait à vrai dire rêvé d'aller en Défense Contre les Forces du Mal et de devenir Auror. Mais son père a une fois de plus décidé pour elle, arguant que c'était une vocation d'homme et que la Santé Magique convenait très bien à sa façon d'être. Elle ne se prédestine donc pour l'instant à aucun métier, encore trop axée sur son rêve brisé.
ANCIENNE ÉCOLE DE SORCELLERIE : Szkoła Czarów, l'école de Varsovie.

ATTITUDE SCOLAIRE : Studieuse, c'est le moins qu'on puisse dire. Ordonnée, soigneuse et appliquée dans son travail, Kamilja est le stéréotype parfait de l'élève modèle. En apparence, du moins. Si la Santé Magique n'est pas pour l'ennuyer, et bien qu'elle prenne toujours un certain plaisir à apprendre, elle a toujours le regret de n'être pas allée en Défense, et reste de ce fait assez détachée de ses études. Elle travaille comme il faut, sans avoir le cœur à l'ouvrage ; ce qui ne l'empêche pas d'avoir d'excellents résultats.


Portrait
TAILLE : Un bon mètre quatre-vingt.
DESCRIPTION PHYSIQUE : Quand on demande aux gens de la décrire, ils ne savent généralement pas répondre. Kamilja ne marque à vrai dire pas vraiment les esprits. La seule chose qu'ils retiennent la plupart du temps, c'est qu'elle est grande. C'est comme ça qu'on l'appelle. La grande. La grande aux cheveux courts, quand ils la connaissent un peu mieux. Des cheveux qui lui ont coûté cher, d'ailleurs. Il y a encore un an, ils lui arrivaient presque aux genoux, et Dieu sait qu'il y a tout un monde entre le haut de sa tête et ses genoux. Des cheveux qui auraient pu être secs, abîmés, ternes, et qui étaient tout l'inverse. Lisses, soyeux, d'un noir presque bleuté ; des cheveux que tout le monde lui enviait. Ce sont les même aujourd'hui, simplement en version raccourcie, à la garçonne. Des mèches folles, un rideau de satin qui couvre son visage particulier. Un visage qu'elle tient de sa mère, contrairement à la chevelure. Allongé, aux pommettes discrètes délicatement rosées, aux angles doux, à la blancheur immaculée. Un visage d'ange avec un nez de princesse et une bouche de poupée. Le tout formant un ensemble que l'on pourrait caractériser de « pas vilain », voire d'« agréable à regarder ». Une tête pas vilaine s'accrochant sur un cou qui n'en finit pas, trop long par rapport à la tête, pas assez par rapport au corps. Un corps de mannequin, en fait. Pas de mannequin avec des seins et des fesses, non, de mannequin sur les podiums, les espèces anorexiques en voie de disparition recherchées par des stylistes qui n'aiment de toute façon pas les femmes. Kamilja n'est pas réellement anorexique, puisqu'elle n'est pas malade, mais elle est indubitablement très mince par rapport à sa taille. Des baguettes pour les bras et les jambes, des poignets et des chevilles osseuses, des petits seins en forme de poire qui aimeraient crier qu'ils existent, des hanches qui ne se démarquent qu'à cause d'une taille trop fine, le tout couvert d'une peau trop blanche que le soleil ne saurait pas même hâler. Elle aurait pu ressembler à une vampire, si elle avait porté du rouge ou du noir, mais ce sont des couleurs qui lui sont interdites. Son père lui impose des teintes « appropriées aux jeunes filles » ; autrement dit le blanc et les couleurs pastel. De même, elle ne doit sous aucun prétexte montrer son ventre, ses jambes ou ses épaules. Sans compter la prohibition de toute trace de maquillage et d'autres bijoux que ceux récupérés de sa mère … Et Kamilja obtempère, obéissante. Tente tant bien que mal de ne faire de tort ni à son père, ni au bon goût, qui voudrait qu'elle porte des couleurs un peu plus sombre et oublie le rose. En vingt-et-un an d'expérience, elle arrive la plupart du temps à un résultat convenable, assez du moins pour ne pas provoquer certains remarques désagréables et se faire oublier.

DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Gentille. C'est le premier mot qui vient à l'esprit, quand on pense à Kamilja. Gentille, elle l'est, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle aime rendre les gens heureux, à défaut de l'être elle-même, prendre sur elle pour rendre service, donner l'amour qu'elle ne reçoit pas. Le confort des autres est plus important que le sien, quels qu'ils soient. Bons ou mauvais à son égard, elle ne fait pas de distinction ; en ferait-elle qu'elle serait à coup sûr encore plus attentionnée avec ceux qui lui feraient du tort. Il y a chez elle cette attirance vers tout ce qui peut lui nuire, cette auto-destruction sur le long terme que l'on peut trouver au fond de chaque être et qui est chez elle plus développée que nulle part ailleurs.
Kamilja, c'est un grand vide dans l'âme. Reniée par son père, martyrisée par son frère, une gamine qui n'a depuis son premier souffle jamais connu l'amour. Sa vie est une quête continuelle, désespérée et vaine de reconnaissance. Pour ne pas se faire haïr de son père, elle a été la plus parfaite des petites filles ; pour ne pas attiser plus la colère de son frère, elle a subi mille souffrances sans rien dire, lui témoignant toujours un amour débordant. Kamilja, c'est un flot continuel d'affection pour ceux qui ne lui en donneront jamais. C'est l'amour de la haine, l'espoir masochiste d'un non-retour.
Kamilja, c'est aussi un ouragan de frustration qui se bat contre un cœur trop grand, c'est le courage de tout contenir dans un seul corps. Il n'est pas un jour qui se lève sans qu'elle ait envie de fuir la monotonie de sa vie pour échapper à ses chaînes et pas un soir sans qu'elle se dise qu'elle aurait dû le faire. C'est le masque de la soumission sur le visage meurtri d'une rebelle éprise de liberté, l'habitude malsaine d'aller à l'encontre de ses désirs. L'habitude de la douleur, aussi. C'est une enfant maltraitée qui savoure le moindre petit plaisir que lui offre la vie. Un oiseau en cage qui plutôt que de s'apitoyer sur ses ailes inutiles remercie le ciel de lui avoir donné une voix pour chanter. Elle a le bonheur de pouvoir écrire, de pouvoir apprendre, ces seules choses qu'elle fait pour elle-même – encore que sa filière lui ait été imposée. Elle a un frère, de l'argent – encore que l'un comme l'autre ne lui faillent aucun bien. Quelques amis – encore qu'il serait facile d'en débattre. Une vie paisible – qui lui est détestable.
Kamilja, c'est aussi la bouche hypocrite qui laisse échapper le mensonge d'un bonheur illusoire, et l'apparence trompeuse d'une fille comme une autre, dont on peut abuser sans danger. C'est une bombe déguisée en moineau, prête à exploser. La clairvoyance déguisée en naïveté. Stérile devant une affection démesurée pour l'Autre, cet Autre qui ne lui veut aucun bien.
Cet Autre qui pense aisé de la manipuler, aussi. Et c'est vrai, d'une certaine manière, la subtilité se trouvant dans le fait qu'elle a conscience de tout. Elle se laisse faire. Pour le bien de l'Autre. Pour son bien à elle, dans un sens. Un sens illusoire.
Cet Autre qui la pense naïvement vide d'ambition, quand elle n'est que volonté. Qui la pense sans opinion propre, quand elle n'est que convictions ; facile à cerner quand elle est cet inextricable enchevêtrement de désirs, de frustration et d'amour, le tout enchaîné d'une raison de fer et caché dans un jolie papier cadeau de banalité.

SIGNE DISTINCTIF : Sa transparence.


Situation
SANG : Mêlé. Son père est sorcier, sa mère était moldue.
SITUATION FAMILIALE :
Szymankiewicz Bartłomiej (54 ans)
Le Patriarche. Premier à être né, premier à être allé à l'école, premier à avoir travaillé, premier à s'être marié, premier à avoir eu des enfants ; il a depuis toujours été celui qui dirigeait ses frères et sœurs et garde de son enfance un caractère autoritaire, presque despotique. Machiste, de la gente féminine il n'aimait que son épouse, et n'a jamais véritablement porté d'amour à sa fille. Il exige simplement d'elle d'être parfaite, et Kamilja, désirant ne pas se faire détester à défaut de se faire aimer, s'y emploie du mieux qu'elle peut.
Wajciechosczak Grażyna (-)
Elle fut une femme et une mère aimante avant de décéder suite à des complications lors de son second accouchement. Kamilja ne garde d'elle que son premier prénom, jamais utilisé en famille, la douceur de son visage, ses yeux et la culpabilité d'avoir pris sa vie pour naître.
Szymankiewicz W. Jan (24 ans)
Le frère aîné de Kamilja. Un frère qu'elle craint, qui la déteste et qu'elle aime paradoxalement au-dessus de tout. Agressif, tyrannique et violent, il lui a rendu la vie infernale et est à l'origine de la plupart de ses traumatismes. En septième année à Swyn, en passe de devenir Auror, il continue de la martyriser et de lui dicter sa conduite, sans qu'elle ne se rebelle jamais.

ORIGINES : Polonaises. Sa grand-mère maternelle aurait été suédoise.

LOISIRS : Écrire. C'est la seule activité qu'elle apprécie et qui lui soit autorisée. Elle tient un journal depuis son entrée à Szkoła Czarów et travaille en ce moment sur un recueil de poèmes. Son père l'a forcée dès ses six ans à jouer d'un instrument de musique, elle a donc douze ans de flûte traversière derrière elle.


Infos diverses
CHANSON THÈME
Alina Orlova - Vaiduokliai

RÉPARTIR 10 POINTS :
(pas plus de cinq points par catégorie)

  • gentillesse black black black
  • puissance magique black black
  • humour -
  • courage black black
  • intelligence black black black
Infos diverses
SURNOM(S)
« La grande », « Toi », « Eh ».

5 MOTS :
(pouvant être liés au personnage)

  1. mensonge
  2. douleur
  3. frustration
  4. révolte
  5. amour


Histoire du personnage
A PARAÎTRE DANS UN FUTUR HASARDEUX.


Complément d'informations
QUESTIONS/RÉPONSES :
  1. Quels résultats a obtenu votre personnage à ses ASPIC ? Optimal dans toutes les matières.
  2. Pourquoi a-t-il décidé de continuer ses études à l’université ? Un avenir sans études longues paraissait de toute façon impossible aux yeux de son père.
  3. Quel fut l’état d’esprit de votre personnage en arrivant à S.W.Y. N ? Anxieux mais plein de curiosité.
  4. Cette année, qu'il y a-t-il dans les bagages de votre personnage ? Des livres.
  5. Votre personnage accorde-t-il de l’importance à la Magie noire ? Si oui, pourquoi ? D'après son père, ce n'est pas une magie pour les jeunes filles. Elle rêve cependant secrètement de pouvoir l'étudier de plus près.
  6. Si Voldemort n’était pas défait, votre personnage le suivrait-il ? Elle aurait aimé le combattre.
  7. Qu’est-ce que votre personnage pense des Moldus ? La moitié de sa famille étant moldue, elle les considère comme les sorciers. Il y a du bon et du mauvais chez les deux camps.
  8. Et des Cracmols ? Même constat.
  9. De quoi votre personnage a-t-il peur ? De son frère, de l'eau et du noir.
  10. Quelqu’un tend une fiole d’Amortentia devant votre personnage, quelle(s) odeur(s) y sent-il ? Le parfum de son frère et l'odeur des vieux livres.

SUR CINQ, VOTRE PERSONNAGE... :
    …veut être populaire : 1/5 - Juste exister.
    …veut changer le monde : 4/5 - Le changer en mieux.
    …veut trouver l’âme sœur : 0/5 - Elle ne s'attend pas à être aimée.


DERRIÈRE l'écran

quel âge avez-vous ? ; Quatre au carré, ou deux fois huit, ou encore vingt-et-un moins cinq …
comment avez-vous connu S.W.Y.N ; Hagrid est venu me chercher à mes onze ans, bien sûr.
qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ? ; C'est vrai qu'après réflexion … Qu'est-ce que je fais là, moi ?
un commentaire/critique/suggestion à faire ? ; Comme en terre/cri tics/sue gueux geste ions.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Valdas
Direction
Direction
avatar



 
▌Né(e) le: 28 Février 1972
▌Pays d'origine: Japon
▌Statut: Direction

MessageSujet: Re: Kamilja Łucja Szymankiewicz Wajciechosczak   Lun 18 Avr - 15:14

Ma foi, que voilà nom hors du commun, Miss Szymankiewicz. Smile
Vous allez relancer l'ère du copier/coller !

Bienvenue parmi nous, jeune sorcière, fiche validée. china
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Kamilja Łucja Szymankiewicz Wajciechosczak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ACCUEIL •• :: » Registres :: Etudiants-
Sauter vers: