AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ormus Bølrodd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ormus Bølrodd
avatar



 
▌Né(e) le: 30 décembre 1993
▌Pays d'origine: Norvège
▌Statut: 1ère année

MessageSujet: Ormus Bølrodd   Dim 14 Aoû - 6:49


Bølrodd Ormus
''Pourquoi l'idiot jète-t-il un pendule par la fenêtre?''


Identité
ÂGE : 18 ans.
 DATE DE NAISSANCE : 30 décembre.
 SIGNE ASTROLOGIQUE : Capricorne.
 NATIONALITÉ : Norvégien
 BAGUETTE MAGIQUE : Longue baguette faite avec un bois de houx grossièrement taillée, mesurant 29 cm, elle renferme un croc de chimère.

Dossier scolaire
MAISON : Dorelly
ANNÉE D'ÉTUDES : Première
FILIÈRE/SPÉCIALISATION/SUJET DE THÈSE : Défense contre les forces du mal.
PROJET D'AVENIR : Aucun en particulier, il aimerait trouver sa voie au fil de ses études...
ANCIENNE ÉCOLE DE SORCELLERIE : Einherjarskul

ATTITUDE SCOLAIRE : Ormus est vraiment le représentatif à peu près fidèle du cancre. Interressé par peu de matières si ce n'est la metamoprhose, la divination, le quiddich, il délaisse souvent les autres matières et ne se dérange que rarement juste pour travailler le minimum syndical après s'être fait passé un savon par son père adoptif et ainsi avoir la moyenne. Peut-être est il lent ou... c'est en fait surtout à cause du fait que ce garçon a la facheuse tendance à se mettre en fond de classe pour ne pas gêner la vue des élèves pour beaucoup plus petits que lui. Ainsi, ne parlant que peu, il écoute les professeurs d'une oreille souvent distraite et s'endort souvent à même la table pour rattraper ses heures de sommeil trop virulentes. Non pas qu'il n'ait pas de respect pour les professeurs, mais simplement qu'il fait la part des choses entre l'homme qui déblatère là sur l'estrade et la matière qu'il enseigne. Ainsi, il pourra aussi bien montrer un total désintérêt pour cette matière et éprouver de la sympathie pour son enseignant. Lorsqu'il est rappelé à l'ordre, Ormus ne se défend que lorsque cela lui semble injuste. Pourquoi lui, qui ne fait pas de bruit, reste au fond et discret, devrait-il ôter les pieds de la table en cherchant une meilleure position pour somnoler confortablement?...



Portrait
TAILLE : 2m10
DESCRIPTION PHYSIQUE : Ormus est un jeune homme aux origines géantes dans la fleur de l'âge. Ayant atteint sa taille adulte, on peut néanmoins remarquer que son visage arbore encore quelques rondeurs d'enfance. Ce dernier est plutôt de type « moyen », c'est à dire, une mâchoire carrée mais pas trop et un menton légèrement relevé surmonté de lèvres charnues marquées par une tache noire en forme de cœur. Celles-ci sont surplombées par un nez légèrement relevé vers le ciel rejoint par deux yeux en amandes d'une couleur or profondément cernés et pour la plupart du temps mi clos dans une expression de douce somnolence. Au dessus, nous trouvons une paire de sourcils d'une épaisseurs raisonnable et rarement froncés. Ce visage nordique est encadré de cheveux bouclés d'une teinte vermeille qui s'arrêtent à la nuque du garçon. Pour ce qui est du reste, Ormus, de par ses origines, possède une carrure notable. Ses épaules sont assez larges, son cou fort et ses jambes robustes sans pour autant que le demi-géant ne soit réellement musclé. Certes son corps est tout de même taillé mais sans plus, surtout qu'il ne possède pas ou vraiment infiniment peu de graisse. Quant à ses habitudes vestimentaires, le garçon apprécie porter un vieux poncho laineux en mailles recousu à plusieurs endroits. Il veille à s'habiller selon les saisons même si ses vêtements lui donnent en général une allure légèrement dévergondée mais sans que cela ne choque plus que cela. Il accompagne souvent sa tenue d'une paire de lunettes de quiddich laissées autour de son cou et en hiver, une paire de mitaines en fourrure chaudes. C'est dans son allure qu'Ormus attire parfois l'œil. Possédant une démarche trainarde, il se tient la plupart du temps légèrement courbé en avant, à force de ne pas passer les portes entièrement redressé. Ayant l'air de planer sur une autre sphère d'existence, le gamin est, en soi, une personne relativement singulière dont il ne faut pas avoir peur malgré son opulence.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Aux premiers abords, Ormus pourra paraître être quelqu'un de « mou », d'oisif et hagard qui se laisse porter par les évènements et qui laisse le premier choix qui s'offre à lui guider ses pas. Cependant, il faut noter aussi que cet adulescent est muet depuis sa plus petite enfance, ce qui pourrait alors expliquer ce comportement quelques peu flegmatique car Ormus est un grand rêveur. Oh combien de fois l'aura-t-on vu regarder les nuages en milieu de cours..? En plus s'il rêve de jour, le garçon rêve aussi énormément de nuit. Ses songes sont aussi denses que la vie réelle si bien qu'Ormus a tendance à confondre un peu les deux d'où parfois ses comportements déplacés car, après tout : Ce n'est qu'un mauvais rêve dont je vais me réveiller. Mais si ces deux dimensions se confondent aussi si bien, c'est que la fatigue de ses nuits agitées fait que les rêves et la réalité se fondent chacun dans l'autre, il ne sera alors pas si rare que cela d'apercevoir Ormus fixer un point invisible dans l'air. Les chimères de ses rêves le suivent sans que cela ne l'alerte. Sinon, le jeune homme est tout de même quelqu'un de sensible même s'il ne laisse que très peu transparaitre ses sentiments, ce qui pourrait s'avérer logique en soi pour quelqu'un qui n'est capable que de chuchoter et agiter ses mains pour s'exprimer. Le rire, les cris de fureurs et tous ces éclats d'émotions sont abstraits pour lui. Pour en revenir à ses rêveries, Ormus est aussi narcoleptique, la fatigue, sans doute, l'ennui peut-être, aussi bien que ses réflexions lui tiennent aisément lieu de distraction. Car oui, ce mutisme maladif a poussé le garçon à entamer des dialogues avec l'une des seules personnes capables de l'entendre : lui même. Ainsi, Ormus est penseur et il le garde bien pour lui. Étant quelqu'un qui ne veut pas attirer l'attention sur lui, il reste discret, enfin, vous me direz, difficile de faire autrement. Cependant, il pourrait, avec sa force, avoir recourt à la violence pour se faire voir... mais d'un naturel pacifique, Ormus savoure le silence dans ses pensées en observant le monde qui tourne comme s'il n'était que spectateur. Il prend ainsi le plus de recul au possible sur les gens proches de lui ou non et peut s'avérer souvent méfiant et s'attache difficilement à quelqu'un ou, s'il en est le cas, il ne montrera pas à la dite personne qu'il tient à elle. Le jeune sorcier aura l'air d'être quelqu'un d'impassible mais cela est simplement dût au fait qu'il ne se laisse pas lire comme un livre ouvert mais plutôt comme une image immobile, stoïque, résistantes aux épreuves de la vie et aux autres. Enfin, en première de couverture, dira-t-on.


SIGNE DISTINCTIF : Muet ; cheveux rouges ; l'air déconnecté.



Situation
SANG : Mêlé.
SITUATION FAMILIALE : Orphelin, il a été recueillit petit par un sorcier qui avait raté son diplôme dans l'école par le passé. Aujourd'hui il habite dans le pensionnat et voit son père adoptif durant les vacances. Il n'a pas connaissance d'autres membres de sa famille si ce n'est sa soeur jumelle, elle aussi dans l'université.

ORIGINES : Sang-mêlé d'une demi-géante et d'un moldu tous deux norvégiens.

LOISIRS : Rêvasser, lire, errer là où ses pieds le portent


Infos diverses
CHANSON THÈME
Tumor I Ditt Hjerte - Kaizers Orchestra

RÉPARTIR 10 POINTS :
(pas plus de cinq points par catégorie)

  • gentillesse **
  • puissance magique *
  • humour **
  • courage *
  • intelligence ****
Infos diverses
SURNOM(S)
Dormeur, somnambule, narco', asperge, colonne, Romus, insomniaque...

5 MOTS :
(pouvant être liés au personnage)

  1. Flegmatique ......
  2. Hagard ......
  3. Placide ......
  4. Tranquille ......
  5. Songeur ......


DERRIÈRE l'écran

quel âge avez-vous ? ; 16 ans.
comment avez-vous connu S.W.Y.N ; Grâce à des partenaires.
qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ? ; La complexité du forum, l'ambiance posée par la trame et l'investissement du staff dans la création de cet univers. (Et en plus le design est nickel !)
un commentaire/critique/suggestion à faire ? ; ......................................











Histoire du personnage
Né de l'union étrange d'un humain et d'une demi-géante, Ormus vécu les onze premières années de sa vie au beau milieu des fjords et des légendes trolles de Norvège en compagnie de sa sœur jumelle, Vina. Tous deux grandirent dans le cocon familial, dorlotés par deux parents aimants. La mère, Amélie, aurore de profession était une demi-géante (de bien 2m30) douce de nature et patiente et Narr, humain, fabriquant de jouets traditionnels (1m55 à tout casser) était une personne relativement taciturne et craintive. Les souvenirs du garçon de cette époque se résument pour beaucoup aux histoires contées près du feu car celles-ci donnaient alors toute l'essence nécessaire à l'imagination de l'enfant muet pour que ses rêves soient fournis de multiples monstres et chimères qui agitèrent ses nuits. Petit, Ormus avait donc toujours sa maman pour le rassurer lors de ses nuits cauchemardesques. Cependant, à l'âge de ses onze ans, tandis qu'il se préparait, lui et sa sœur à se rendre à l'école des sorciers norvégiennes, quelque chose entre ses parents arriva si bien qu'aucun des deux n'étaient en mesure de pouvoir voir l'autre même si ce ne fut qu'en portrait.

Dans les souvenirs du petit garçon tout impatient d'aller à l'école de magie qu'il était, il ne comprit pas ce qui se déroula. La séparation de ses géniteurs fut et est encore pour lui le plus gros mystère de son existence. Ses deux parents se séparèrent alors mais chacun ne pouvant vivre sans l'autre, ils moururent. Sa mère se donna elle-même la mort tandis que son père fut emporté par la maladie et cela en l'espace de deux mois. Ormus ne se souvient absolument plus du pourquoi ni du comment, sa mémoire se trouble et se fond en images débiles à ce moment précis et il ne veut d'ailleurs aujourd'hui pas réellement en connaître les véritables raisons. S'attarder sur le passé ne peut faire que ralentir, c'est ce qu'il se dit... et pourtant... sa mère lui manquait tant. Autant le dire, ces évènements marquèrent les deux enfants au plus haut point. Il fut mit sous la tutelle d'un ami de cette dernière. Uster de son prénom, était un type assez louche, flegmatique et très cru dans sa manière d'enseigner l'art de vivre au jeune Ormus. Non pas qu'il le frappait ou lui faisait du mal, mais disons qu'il lui apprenait les vérités de la vie sans y aller avec le dos de la cuillère. Ceci eut donc pour conséquence de forger un Ormus totalement désabusé par ce qui l'entoure, les gens en particulier. Ainsi, le jeune sang de bourbe ne tissa pas de réels liens d'amitiés à sa première école de magie. Sa sœur, elle, extériorisait mieux son chagrin et c'est chez les parents d'un de ses amis d'enfance qu'elle fut placée, Ormus pouvait alors la voir s'épanouir et lui... rester silencieux. Celui-ci n'avait plus personne pour le rassurer dans ses nuits tourmentées alors qu'il entrait à Einherjarskul et les abominables chimères nées des contes de sa maman étaient devenus les seuls restes qu'il avait d'elle. Avec le temps donc, le garçon s'accoutuma aux monstres de ses rêves et même, il les chérissait comme le souvenir de sa défunte mère. Un voile chimérique maintenant posé devant ses yeux, Ormus était et reste toujours un gamin absent et lourdement renfermé dans ses pensées qui ne semble être qu'un penseur inanimé qui déambule sans savoir où aller. A l'école, il s'est avéré être un élève moyen. Il ne travaillait que le strict minimum pour passer dans les grades supérieurs et réussir ses examens sans jamais éprouver le moindre intérêt pour une matière en particulier. L'adolescent était un être pourvut d'une assez grande sensibilité pour comprendre ce que lui enseignaient ses manuels et ainsi rattraper le retard accumulé à somnoler durant les cours. Sa scolarité passa donc et chacun de ses examens furent passés avec la même méthode que précédemment. Aujourd'hui, âgé de dix huit ans, armé de son baluchon, Ormus pénètre dans l'école de S.W.Y.N. Où il espère trouver sa vocation. Car ses sept ans passés dans son ancienne école à rêvasser ne lui a pas suffisamment laissé le temps pour choisir sa voie. Alors avec un généreux coup de pouce de son père adoptif, le gamin réussit à entrer dans l'établissement. La cérémonie du jour de la répartition des tarodeuses passa aussi vite qu'un vif d'or sous caféine aux yeux du jeune sorcier, la maison Dorelly lui ouvrit ses portes et le garçon effrayé par ses cauchemars, enfin devenu grand, se laisse alors porter dans cette réalité qu'il croit reflet de ses songes, perdu dans des sphères qui nous sommes inconnues... à jamais..?


Complément d'informations
QUESTIONS/RÉPONSES :
  1. Quels résultats a obtenu votre personnage à ses ASPIC ? Aucun résultat en dessous de l'acceptable mais aucun résultat au dessus d'effort exceptionnel...
  2. Pourquoi a-t-il décidé de continuer ses études à l’université ?
    afin de réunir le plus de chances de son côté pour trouver la meilleur situation au possible plus tard et avoir, à la sorte de ses études, un éventail de choix de carrière qui lui permettraient d'apprendre un métier dans lequel il puisse se faire plaisir... (et pas trop se casser la tête mais il ne faut pas se faire d'illusion..)
  3. Quel fut l’état d’esprit de votre personnage en arrivant à S.W.Y. N ?
    « ...Oh... radiateurs... » Hum. Il est venu à l'université, l'a vue et s'est laissé conquérir.
  4. Cette année, qu'il y a-t-il dans les bagages de votre personnage ?
    Quelques slips de rechanges, des habits chauds comme des habits légers, un poncho, des bottes en prévision des pluies irlandaises, sa baguette et les livres demandés pour la scolarité, tout cela magnifiquement empaqueté dans un vieux baluchon habituellement utilisé pour contenir de la farine.
  5. Votre personnage accorde-t-il de l’importance à la Magie noire ? Si oui, pourquoi ?
    Selon lui c'est une magie comme une autre qui, cependant, n'emploie pas toujours des moyens orthodoxes et humains, il n'y accorde pas plus d'importance qu'à une autre école de magie.
  6. Si Voldemort n’était pas défait, votre personnage le suivrait-il ?
    Non... mais la fin justifie les moyens?...
  7. Qu’est-ce que votre personnage pense des Moldus ?
    Qu'ils vivent dans leurs monde à eux comme il vit dans le siens.
  8. Et des Cracmols ?
    Qu'ils ont de la chance et en même temps non d'avoir un pied dans chacun des deux mondes.
  9. De quoi votre personnage a-t-il peur ?
    De l'eau.
  10. Quelqu’un tend une fiole d’Amortentia devant votre personnage, quelle(s) odeur(s) y sent-il ?
    L'effluve que laisse un enfant après des nuits de sommeil passées en serrant contre lui un ourson en peluche, de sève de pin et de lys.

SUR CINQ, VOTRE PERSONNAGE... :
    …veut être populaire : x
    …veut changer le monde : x
    …veut trouver l’âme sœur : x



''...Il voulait voir s'envoler les minutes...''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Valdas
Direction
Direction
avatar



 
▌Né(e) le: 28 Février 1972
▌Pays d'origine: Japon
▌Statut: Direction

MessageSujet: Re: Ormus Bølrodd   Lun 15 Aoû - 18:39

Une fiche bien agréable à lire, et un personnage hors du commun Smile Tant que ton personnage parvient à communiquer avec autrui (par écrit ou via le langage des signes), je ne vois aucune problème à son mutisme. Tu peux débuter le RP, bienvenue parmi nous, et amuse-toi ! Ta fiche est validée. Si tu as des questions, n'hésite pas à demander.
china
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Ormus Bølrodd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ACCUEIL •• :: » Registres :: Etudiants-
Sauter vers: