AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  


 

Partagez | 
 

 Scott Duke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scott Duke
C.A.M
C.A.M
avatar



 
▌Né(e) le: 16 novembre
▌Pays d'origine: Angleterre
▌Statut: 8ème année

MessageSujet: Scott Duke   Jeu 24 Nov - 17:00


DUKE Scott
Amour. A proscrire complètement. Il ne va jamais sans émotion. Les émotions nuisent à la régularité.


Identité
ÂGE : Vingt-six ans.
DATE DE NAISSANCE : Seize Novembre
SIGNE ASTROLOGIQUE : Scorpion
NATIONALITÉ : Anglaise
BAGUETTE MAGIQUE : Baguette en bois de chêne, droite et lisse qu'il affectionne plus que tout au monde, contenant un peu de sang de gobelin.

Dossier scolaire
MAISON : Cinnacrow.
ANNÉE D'ÉTUDES : Huitième.
FILIÈRE/SPÉCIALISATION/SUJET DE THÈSE : Scott a obtenu un MUM en coopération magique internationale, et travaille maintenant sur sa thèse sur les problèmes récurrents de la société magique et qui empêchent le sorcier lambda de s'élever comme il le devrait. En option facultative, il a décidé de se préparer au concours d'entrée du Ministère de la Magie.
PROJET D'AVENIR : Ministre.
ANCIENNE ÉCOLE DE SORCELLERIE : Poudlard, dans la célèbre maison de Serdaigle.
ATTITUDE SCOLAIRE : L'école, il a toujours aimé ça. C'était un moyen se prouver à lui-même qu'il était plus intelligent que les autres. Lorsqu'il a découvert qu'il était un sorcier, il a vite été découragé par la masse de nouvelles matières qu'il aurait à travailler, mais durant tout l'été de ses onze ans, il a trimé jour et nuit pour être tout autant préparé que n'importe quel sorcier connaissant déjà chacun des domaines qu'il étudierait au collège. Aujourd'hui encore, Scott travaille plus que de raison, ses notes sont excellentes, et c'est toujours selon lui la meilleure manière de se prouver à soi-même (quoi qu'aux autres, ça marche également) sa supériorité.


Portrait
TAILLE : 1m84
DESCRIPTION PHYSIQUE : Une longue silhouette, pas vraiment musclé, et même plutôt chétif dans son genre. Il a la démarche assurée et fière, de ceux qui en veulent et qui ont conscience de quoi ils sont capables, qui lui rajoute quelques centimètres. À vingt-six ans, il a le corps d'un homme sain, qui prend soin de lui et qui ignore ce que signifie les excès, sa peau est lisse, son teint clair et il est toujours habillé avec élégance.

Il a toujours le visage fermé, froid, impassible. Il ne sourit jamais, à quoi bon faire semblant ? À qui voudrait-il avoir envie de sourire, d'ailleurs ? À ces simplets qui lui servent de camarades ? Hors de question. Ses sourcils foncés sont toujours ou presque froncés. Ses yeux bleu clair, non plus, ne sont pas souriants, mais surtout à cause de leur forme purement caucasienne, à quoi bon s'en rendre compte, cela dit, puisque tout le monde n'y verrait qu'un froid glacial qu'ils ne comprendraient pas. De toute façon, il est plutôt rare de pouvoir croiser le regard de Scott, toujours caché derrière les longues mèches brunes et ondulées qui balayent son front étroit, quelques fois ridé si on le surprend agacé ou en colère. Il a un nez droit tout à fait normal et proportionné de la bonne manière avec un grain de beauté sur le bout du nez qui l'agace particulièrement. Pour rester dans le sujet, ses lèvres charnues ne montrent que très peu de fois l'ébauche d'un sourire - selon lui, leur morphologie n'est pas faite pour, de toute façon -, il les préfère fermées, d'ailleurs. À quoi bon parler pour ne rien dire ? À qui parler, aussi ? Scott a le menton haut, toujours fier, et un long cou solide.

Malgré sa morphologie fine, il garde quand même quelques traces des sports qu'il a faits durant toute sa jeunesse et qu'il continue de faire, aujourd'hui à l'université : Ses épaules sont de ce fait larges et carrées même si ces bras ne suivent pas le mouvement et deviennent plus fins jusqu'à attendre les mains, de nouveaux massives, avec des ongles coupés court, tout ce qu'il y a de plus entretenu. Ses jambes, à défaut d'être vraiment musclées, massives et puissantes sont élancées et l'agrandissent d'autant plus. Pour en finir, il a des longs pieds, et surtout très fins qu'il cache toujours avec des chaussures italiennes qui lui ont coûté deux mois de salaire dans un restaurant en tant que plongeur.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Il sait poser des limites, il sait d'ailleurs où elles se trouvent, pensant se connaître par coeur et ne voulant surtout pas y trouver une quelconque surprise. Sa vie est une horloge suisse, parfaitement bien réglée, au rythme des jours et des nuits, toujours plus monotones les uns que les autres. Pas particulièrement désagréable, d'ailleurs. Il sait ce qu'il doit faire et ne pas faire, il sait dire 'non' sans aucune difficulté. Les tentations ne le touchent pas, il les éloigne d'un revers de bras et c'en est fini, il n'est pas attiré par ce qu'il ne pourra jamais avoir, préfère être terre à terre, connaître ce qui est faisable, ignorer ce qui ne l'est pas. Il s'est éduqué lui-même, à sa propre manière, reprenant exactement l'éducation de ses parents dans le sens contraire. Une parfaite antithèse.

Le simplicité et la facilité le dérangent, le contrarient. Il n'aime pas les raccourcis, il déteste éviter les obstacles, il ne supporte pas les alternatives. Il n'existe pas d'alternative, selon lui. Une fois que l'on a commencé quelque chose, il faut le terminer, une fois qu'on est dans une situation - aussi délicate et ardue soit-elle -, il faut s'en sortir, au gré de tout et n'importe quoi. On ne dévie pas son chemin des difficultés, on les combat. Fort de caractère, il voit d'un très mauvais oeil ces arriérés d'étudiants qui tentent de se sortir d'une situation en jouant de manipulation, de dépravation et de perversion. Ils ne sont pas assez fermes pour réussir. L'autorité sur soi-même a quelque chose de bon, parfois, et Scott sait la manier de la meilleure manière qui soit : Il ne boit pas, ne fume pas, et ne touche pas à ce poison plus communément appelé 'drogue'. Seuls les faibles en ont besoin, et il a eu le meilleur exemple du monde pour s'en convaincre pendant dix-huit ans.

Renfermé, égotiste et ingrat, il n'aime pas le contact humain. Selon lui, si l'homme est l'être le plus évolué sur cette terre, il n'a nullement la nécessité d'être sociable pour s'en sortir. L'homme subit la société, il ne vit pas dedans, la société affaiblit l'homme. Si l'homme rentre dans une organisation sociale, il entre également dans le cercle vicieux qui finira par causer sa perte à force de l'avoir dégradé, jusqu'à ce qu'il s'épuise lui-même. Pour ces raisons, Scott s'est lui-même défendu d'être ne serait-ce qu'aimable avec toute personne qui croise son chemin. Personne ne l'épuisera de cette manière, et surtout, il ne fera jamais partie de cette sphère qu'il maudit par dessus tout. Cela dit, parler à des inconnus ne le gène pas, surtout quand il est question de les rabaisser sur la vie qu'ils mènent tous. Il ne cherche pas particulièrement à leur faire ouvrir les yeux - Il se moque de la manière dont toutes les personnes ignares finiront. -, il montre simplement la bonne voie à suivre, la voie qu'il suit depuis une éternité, à laquelle il s'est acclimaté et qui l'a endurci plus que de raison, peut-être, mais ce n'est pas un problème.

Pourtant, même s'il connaît ses limites, Scott reste quelqu'un de très présomptueux puisque son avenir, déjà tout tracé, sera une réussite. Les dites limites n'atteignent pas le seuil de ses ambitions. Il est assurément promis à un bel avenir, entouré ou non.


SIGNE DISTINCTIF : Son intelligence, son air hautain, son dégoût pour tous poisons qu'apprécient les autres étudiants ?


Situation
SANG : Né moldu.
SITUATION FAMILIALE :
"Je n'ai pas de famille."


À vrai dire, si, il en a une, mais il l'exècre, l'abhorre, ne la supporte plus depuis déjà trop longtemps, lui donne la nausée, le transporte dans une rage sans pareille. Ils sont tous morts, dit-il. Faux, cela aussi, mais Scott ne fait que prévoir un futur proche : Tous dans un état plus ou moins semi-comateux, ils ne devraient pas tarder à trépasser, chacun d'eux.

"Presque tout a été touché : L'estomac, le foie, les intestins, leur sang, leurs coeurs. Non, pas leurs tripes. Ils n'en ont jamais eu, de toute façon."

Père et mère alcooliques, fumeurs et drogués, dépendants à tout ce qui leur a donné un semblant de joie, un jour. Des parents amphigouriques, sans ambition, n'ayant foi en rien, vivant au gré du courant qui les transporte. Ils sont détestables, c'est un fait.



ORIGINES :Anglaises, vivant auparavant à Londres, dans le quartier de Camben, qu'il abomine tout aussi cordialement qu'il hait ce qui lui sert présentement de famille.

LOISIRS : La lecture, le plus souvent, et le théâtre lors des soirs où il n'a pas envie de lire. Il court un peu dans le parc, mais en général, il préfère s'adonner à des loisirs plutôt éducatifs.


Infos diverses
CHANSON THÈME
/

RÉPARTIR 10 POINTS :
(pas plus de cinq points par catégorie)

  • gentillesse 0
  • puissance magique 4
  • humour 1
  • courage 0
  • intelligence 5
Infos diverses
SURNOM(S)
A-t'il une tête à avoir un surnom, très sincèrement ?

5 MOTS :
(pouvant être liés au personnage)

  1. Études
  2. Régularité
  3. Détestable
  4. Ambition
  5. Hautain


Histoire du personnage
Qu'y a-t'il à savoir, mis à part que grâce à son statut de sorcier, il a pu se détacher de ses parents afin de ne pas finir comme eux ?


Complément d'informations
QUESTIONS/RÉPONSES :
  1. Quels résultats a obtenu votre personnage à ses ASPIC ?
    Optimal.
  2. Pourquoi a-t-il décidé de continuer ses études à l’université ?
    Peut-on être ministre avec seulement des ASPIC en poche ? Il en doute très franchement.
  3. Quel fut l’état d’esprit de votre personnage en arrivant à S.W.Y. N ?
    Ca remonte à longtemps, vous savez, déjà huit ans. J'imagine qu'il avait le même état d'esprit que pour cette rentrée : Il a pensé à ses études, à ses études, et encore à ses études.
  4. Cette année, qu'il y a-t-il dans les bagages de votre personnage ?
    Des livres, principalement.
  5. Votre personnage accorde-t-il de l’importance à la Magie noire ? Si oui, pourquoi ?
    Peu, mais oui, quand même.
  6. Si Voldemort n’était pas défait, votre personnage le suivrait-il ?
    Sans doute pas.
  7. Qu’est-ce que votre personnage pense des Moldus ?
    Ils sont pareils que les sorciers, ils préfèrent l'illusion à la réalité.
  8. Et des Cracmols ?
    La même chose.
  9. De quoi votre personnage a-t-il peur ?
    De dehors ? De ce qu'il ne peut atteindre à cause de ses limites, peut-être.
  10. Quelqu’un tend une fiole d’Amortentia devant votre personnage, quelle(s) odeur(s) y sent-il ?
    Rien.

SUR CINQ, VOTRE PERSONNAGE... :
    …veut être populaire :
    …veut changer le monde : xxxxx
    …veut trouver l’âme sœur :


DERRIÈRE l'écran

quel âge avez-vous ? ; 18 ans
comment avez-vous connu S.W.Y.N ; Ca remonte à longtemps...
qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ? ; C'est cette fille, là... Elle est blonde et bizarre.
un commentaire/critique/suggestion à faire ? ; Nope !










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Valdas
Direction
Direction
avatar



 
▌Né(e) le: 28 Février 1972
▌Pays d'origine: Japon
▌Statut: Direction

MessageSujet: Re: Scott Duke   Ven 25 Nov - 13:27

Bonjour et bienvenue sur Swyn, Scott. china

Voilà qui va relancer la réputation des Cinnacrow, j'ai l'impression. Fiche validée.

Bon RP sur le forum et amuse-toi bien (même si ça te semble interdit Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Scott Duke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ACCUEIL •• :: » Registres :: Etudiants-
Sauter vers: