AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  


 

Partagez | 
 

 Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ian Bale
C.A.M
C.A.M
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Février
▌Pays d'origine: Pays de Galles
▌Statut: 6ème année

MessageSujet: Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle   Jeu 26 Avr - 17:30

Destinataire : Arth Wenlock
Destination : Résidence de l’Oncle Garalt

La lettre a été écrite avec particulièrement d’attention. On voit bien qu’Ian s’est forcé, pour une fois, afin que sa calligraphie soit lisible. Elle est entièrement rédigée en gallois. Le parchemin est simple, classique, mais la bordure est parsemé de petits dessins insignifiants en ses bordures. C’est qui arrive lorsqu’Ian est stressé pendant qu’il écrit. Il n’a pas pris la peine de changer de parchemin, Arth le connait suffisamment bien. On retrouve joint à la lettre une photo. Elle représente Ian et Alvin assis sur le sol, la forêt derrière eux. Alvin est tout souriant alors qu’Ian se fait surprendre par un immense coup de langue sur la joue de la part de Prei qui ne semblait pas vouloir rester immobile.

Citation :
30 avril 2012
Arth,

C’est la deuxième lettre que je t’écris, n’ayant pas reçu de réponse de ta part suite à la première. Bon, c’était une semaine à peine après ton départ, fallait que j’y attende, mais je n’ai pas eu le courage de tenter à nouveau mon coup avant aujourd’hui. J'espère que tu arriveras à la déchiffrer, ça m'a tout pris pour rendre ça lisible.

Je t’avoue franchement que je sais pas trop quoi écrire. Je voulais prendre de tes nouvelles, essentiellement. Les seules que j’ai viennent d’Alvin et de ma mère, qui parle souvent à la tienne, il semblerait. Je ne sais pas trop ce que tu leur dis, mais la dernière lettre que j’ai reçue de la part de ma mère, c’était une beuglante. Mais, te connaissant et la connaissant, c’est sans doute elle qui s’est emportée pour un rien.

Ici, tout va bien. Rien ne change, c’en est effrayant. J’ai toujours pas arrêté de fumer, mais ça… c’est la vie. Sinon, quelques soucis concernant Nastafolle et Ophichose, mais ça semble s’être calmé dernièrement. Le week-end dernier, on est allés faire un petit voyage de camping, c’était bien. Il y avait Laure, Thèdes, Alvin, Arabella, Thomas, Njala et moi. Mais je n’ai pas réussi à chasser l’impression qu’il manquait le troisième morceau du puzzle gallois pour rendre ça exceptionnel. C’est ça qui m’a poussé à t’écrire en fait. Alvin m’a dit qu’on devrait prendre une photo pour te montrer, je l’ai jointe à la lettre. Comme tu peux voir, Prei a beaucoup grandi. Petite boule de poil deviendra grande.

J’espère avoir une réponse, cette fois. Franchement, plus les jours passent, et plus je me dis que je ne veux pas te perdre. Il n’y a pas un matin où je me réveille sans avoir un regret quelconque par rapport à toute cette histoire. Je ne sais pas où l’on s’est trompés, mais j’ai espoir qu’un jour, les choses s’arrangeront pour le mieux.

Tu me manques, sale peste. Vraiment.

Ian

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arth Wenlock
C.A.M
C.A.M
avatar



MessageSujet: Re: Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle   Jeu 26 Avr - 17:58

Arth reçoie la lettre alors qu'elle s'apprêtait à quitter pour se rendre au ministère, en avance. Elle opte pour ne pas jeter la lettre dans le feu et s'asseoie sur le fauteuil du vieux pour ouvrir la missive, les mains étrangement moites.

Finalement, elle aggripe un vieux bout de parchemin appartenant à son oncle et commence à griffoner la réponse, à la hâte, non pas serrer par le temps, mais parce que sa tête pleine, décide de se vider sur le papier.

Citation :
Ian,

Je me permet de m'excuser d'avoir ignoré ta première lettre, même si tu sais que c'était une réaction totalement logique de ma part. J'aurais pu, il y a bien longtemps prendre la peine d'y répondre, mais je n'y voyais toujours rien à dire malgré le temps qui avait coulé. J'aurai pu t'envoyer les pathétiques ébauches que j'avais commencé, mais l'envi de me ridiculiser n'y était pas... en même temps, l'envi de me ridiculiser n'y est jamais.

Je suis bien heureuse de voir que, pour toi, tout se passe bien à SWYN, mais je ne m'étendrai pas trop longtemps sur le sujet. Après tout, que pourrais-je dire de plus? Je suis heureuse que tu passes du bon temps avec tes amis, avec mon frère? Alors que je suis présentement loin de tous... et étrangement loin de toi.

(Au fait...J'ai retiré mon collier... étrangement, je me dis qu'il est maudit, les seules personnes qu'y l'ont partager avec moi on fini par... bref. J'te passe les détails.)

Enfin, pour moi tout vas plutôt bien... bien dans le sens ou je n'ai pas le temps de vivre, de penser ou de sortir. Je suis en stage cinq jours semaine et les autres jours, Garalt me bombarde de questions et me fait des examens surprises sans aucune raison d'être. J'aurais dû m'en douter en me pointant chez lui, mais bon, j'pourrai pas dire que je ne serai pas prête aux examens finaux alors que j'en apprend plus avec lui que je n'en ai apprit en cours!

Pour le moment je ne sais toujours pas quand je reviendrai. Le ministère est enrichissant et ils semblent vouloir m'offrir le stage d'été... sur lequel je ne cracherai certainement pas. Malgré ça, il y aura certainement un temps de réflexion.

J'imagine que les nouvelles que ta mère tient de ma mère... viennent en faite de Garalt. Je n'ai pas vraiment écrit à mes parents depuis mon arrivé ici, et j'entretiens un minimum de contact avec Alvin... j'sais pas trop pourquoi... on dirait que j'en ai de besoin. (Mais je sens que bientôt le vieux va me tirer par les oreilles pour allez voir ma mère...) Malgré tout, au fond, à force d'y penser, et repenser... à l'infini, parce que j'dors mal à force de vouloir mettre un mot sur ce que je ressens, je dirais que... tu me manque.

Je ne sais pas ce qui va arrivé. Je n'ai pas comprit ce qui c'est passé et je ne sais toujours pas quoi faire... mais le fait est que oui, tu me manque.

Prend soin de toi et donne une friandise au sac à puce.

Arth

p.s. : T'écris toujours aussi mal, même quand tu fait un effort, mais c'est gentil d'avoir tenté d'être un peu plus lisible.

p.s.s. : Cesses de fumer, ton parchemin sans le vieux botch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Bale
C.A.M
C.A.M
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Février
▌Pays d'origine: Pays de Galles
▌Statut: 6ème année

MessageSujet: Re: Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle   Jeu 26 Avr - 19:55

Destinataire : Arth Wenlock
Destination : Résidence de l’Oncle Garalt

Une fois de plus, la calligraphie du géant est particulièrement soignée si on considère celle qu’il tient habituellement dans ses carnets. Ian a répondu à la lettre dès qu’il l’a reçue. Les feuilles viennent de son carnet de note, déchirée un peu maladroitement sur le côté où il les a arrachés. D’autres petits dessins dans les marges. Toujours rédigée en gallois.

Citation :
1er mai 2012
Arth,

Tu ne sais pas à quel point ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles. J’avais beau entendre dire que tu étais toujours vivante, j’avais besoin de cette confirmation. Même si je pense que quiconque aurait voulu te faire du mal se serait retrouvé avec une marque de botte bien empreinte dans le derrière.

J’ai senti que tu avais enlevé son collier, étrangement. Pour ma part, j’ai encore et toujours mon bracelet. Mais je t’interdis de me comparer à cet autre type, tu sais très bien que c’est loin d’être la même chose. Je ne veux pas trop m’étendre sur ce sujet non plus, mais il faut que tu saches que ce qui s’est passé n’est absolument pas de ta faute, ni à cause de qui que ce soit d’autre sauf moi-même. Je pensais être prêt, peut-être pas. Je ne comprends pas non plus, tu sais. Mais une chose est certaine, c’est que j’avais besoin qu’on s’éloigne un peu. Ça me permet d’être plus objectif et rationnel. Pour ce qui est de la suite, je n’en ai aucune idée. Je suis un peu perdu dernièrement.

J’espère que tu ne t’épuises pas trop avec ton stage et que tu prends au moins un peu de temps pour toi. Je dois t’avouer que j’ai ris un peu quand Alvin m’a dit que tu t’étais remise au tricot. T’en fais pas, je fume comme une cheminée, je bois comme un trou et j’écris dans mon carnet plus que jamais. On a tous nos échappatoires pour ce genre de situations, hm. Pour ton stage d’été, c’est vraiment super, et je suis content que tu t’y plaises au Ministère. Si tu peux avoir un emploi en finissant les cours, ça serait génial. De mon côté, j’ai passé pas mal de temps à Azkaban, j’ai interviewé Barty Croupton junior quelques fois, ça s’est bien passé. Avec le don, parfois faut bien que je me concentre pour gérer tout ça, mais je me débrouille pas mal du tout. J’ai déjà quelques entrevues de prévues à la prison hongroise pour cet été, j’irai probablement y passer quelques semaines pour visiter en plus. Sinon, c’est tout ce qui se dessine comme plan pour moi.

Réécris-moi, ça comble le vide. Et franchement, je suis heureux de savoir que je ne suis pas le seul qui s’ennuie de l’autre. Je me serais senti carrément idiot. Tu me manques, encore. Et peut-être même plus que hier.

Ian

P.S. : J’ai redoublé d’effort encore cette fois, t’as vu?
P.P.S. : L’odeur ne t’a jamais empêchée de faire quoique ce soit avant, je me trompe?
P.P.P.S : Le sac à puces te dit merci. Enfin, c’est ce que j’ai interprété de sa réaction quand je lui ai donné une friandise en disant que c’était de ta part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arth Wenlock
C.A.M
C.A.M
avatar



MessageSujet: Re: Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle   Jeu 26 Avr - 22:09

Il devait être quatre heures du matin quand Arth mit les pieds dans la maison de l’oncle Garalt. Évidemment, avant même qu’elle n’eut le temps de dire ouf, un hibou commença à battre des ailes d’énervement, sur sa tête évidemment, en tentant de lui picorer le crâne. Visiblement il l’avait attendu depuis un long moment et s’attendait à être félicité. Pfft… stupide créature!

Elle s’installe dans le fauteuil du vieux et lit rapidement la lettre, souriant aux gribouillis d’Ian, puis prend parchemin, tout près… étrangement, et plume et rédige sa réponse, malgré l’heure tardive.

Citation :

5 mai

Ian,

Épuisement? Je ne connais pas ce mot voyons, je ne sais pas ce que ça veut dire… mais si ça implique dormir peu, manger peu et toujours être dans le feu de l’action, peut-être m’y approcherais-je un peu. En une semaine les choses évolues bien trop vite ici… à défaut d’être une routine redondante et ennuyante, il y a toujours quelque chose de nouveau… un drame, un meurtre, bref des périples tout à fait palpitant dans le cadre de mon stage. Ça fait d’ailleurs plus de quatre jours que je n’ai pas mit les pieds chez le vieux… c’est entre-autre la raison du retard de ma lettre.

J’espère que ton don ne te donne plus autant de fil à retordre qu’il ne t’en donnait à mon départ. J’imagine que ce doit être embêtant, surtout à Azkaban. Enfin, je ne me fais pas trop de soucie à ton sujet, je crois que tu sais très bien ce que tu fais… et que tu le fais très bien aussi.

Pour le collier… je ne pouvais plus le supporter. Il était désagréable sur ma peau… froid, puis tiède, bref, déjà je comprenais peu ce qui nous arrivait, le collier ne m’aidait pas à garder mes esprits. N’empêche, même si je te compare à lui, même si la situation est différente, ce qui n’a aucun doute la dessus… j’ai une fois de plus une partie de moi qui a été brisée. À ce stade là… je me suis étrangement sentie trahis, si tu veux tout savoir. Que tu mettes tout sur ta faute, ou sur la mienne, qu’importe. Le fait est la et pour le moment je tente de l’oublier. Enfin, nous disions que nous ne devions pas s’étendre sur le sujet, je ne le ferai donc pas, mais je sentais la nécessité de te le dire. (Tu vois… je parle de sentiment… j’appel sa de l’évolution moi!)

Enfin… passons, tout ça s’annonce être un été fort intéressant pour toi, j’en suis contente! J’ai l’intention, pour ma part, si le stage ne prend pas tous l’été, de partir en Nouvelle-Zélande pour quelques semaines. En fait, même si j’ai le stage, je risque de prendre une semaine ou deux pour allez me perdre en forêt. Pêcher… boire de l’alcool et être nue en paix avec la nature... surtout sans Garalt sur mes talons! Quelle idée j’ai eu de vivre chez lui!

Je peux continuer de t’écrire autant que tu le souhaite. Même si je n’ai que peu de choses à dire, ça implique que j’aurai une réponse, à chaque fois, de ta part et c’est agréable d’avoir de tes nouvelles.

Sur ce, je vais rejoindre mon lit qui… doit définitivement s’ennuyer de moi.

Arth

p.s. : La semaine prochaine j’ai un match de quidditch amateur contre une équipe de Liverpool, si tu veux venir… (Rien ne t’y oblige évidemment)
p.p.s. : Que d’effort, je n’ai pratiquement pas eu besoin de plisser des yeux pour te dire … et ce même si je ne suis qu’à la lueur du feu.
p.p.p.s : C’est peut-être un relâchement de ta part… normalement ça ne sent pas autant… enfin, tu es plus charmant quand tu sens bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Bale
C.A.M
C.A.M
avatar



 
▌Né(e) le: 13 Février
▌Pays d'origine: Pays de Galles
▌Statut: 6ème année

MessageSujet: Re: Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle   Mar 1 Mai - 6:49

Destinataire : Arth Wenlock
Destination : Résidence de l’Oncle Garalt

Petit mot rédigé en vitesse, donc plus difficile à lire que les dernières lettres. Heureusement, c’est Arth, elle pourra le déchiffrer après quelques essais.

Citation :
6 mai

Arth,

Je vais être là pour le match. Je te réserve après pour aller prendre un verre, ou deux, ou vingt. Pour discuter, et pour boire. Après tout, c’est ton anniversaire bientôt, ça servira comme motif si tu veux boire comme un trou. Même si je sais très bien que tu n'en as jamais eu besoin.

Attends toi à un cadeau.
J’ai hâte de te voir.

Ian

P.S. Désolé pour la taille, je suis entre deux entrevues à Azkaban, je n’ai pas pu attendre plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Correspondance entre le Caramel mou et Wenlock femelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• HORS-RP •• :: » Pêle-Mêle :: Hiboux-
Sauter vers: