AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Allelujah Torsen ~ Soins aux Créatures Magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allelujah Torsen
avatar



MessageSujet: Allelujah Torsen ~ Soins aux Créatures Magiques   Mer 20 Juin - 18:05

_Allelujah Torsen_
« Le Chuchoteur »
I. Identité


    ÂGE : 32 ans

    DATE DE NAISSANCE : 14 Février

    SIGNE ASTROLOGIQUE : Verseau

    NATIONALITÉ : Anglaise

    BAGUETTE MAGIQUE : Bois de santal et et pourdre de corne de dragon.


II. Dossier Professionnel


    POSTE OCCUPÉ : Professeur de Soins aux Créatures Magiques

    ÉCOLE DE SORCELLERIE DANS LAQUELLE VOUS AVEZ OBTENU VOS ASPIC : A Pourdlard, chez Serpentard

    PARCOURS PROFESSIONNEL :

    Il y a des nuits de feu et de sang ou le destin d'un homme peut basculer. Allelujah a vécut une de ces nuits. Il l'a vécut au sens propre du terme.

    Le feu des dragons a quelque chose de l'enfer. D'aucun pense que les dragons ne sont en fait que les cerbère des Portes Noires, de dociles gardiens des âmes humaines.
    Allelujah n'a jamais cru à ces fables pour enfants, et pourtant, cette nuit là, l'enfer a embrassé ses yeux.

    Les dragons, voilà le fruit de ses sept années d'études supérieurs en créaturologie.
    Des monstres somptueux que ceux-ci. Et il avait eu la chance de pouvoir approcher les plus impressionnant d'entre eux, dans leurs berceau anglais.

    Allelujah avait su, comme avec toutes les autres créatures qu'il avait côtoyées jusque là, leurs parler. Pas à la manière du fourchelang non, mais il les touchaient, d'un sorte caresse mentale, et modulaient leurs sentiments, leurs instincts, leur ressentis. Ce que l'on pourrait appeler son aura se mêlait avec celle des êtres écailleux, et une sorte d'amalgame entre eux naissait.

    Sa première année dans les îlots britanniques avaient vu naître Safran, un des plus imposants et habiles Noirs des Hebrides jamais vu dans le monde des dragons.
    Entre lui et Allelujah, des liens complexes s'étaient tissés, comme a la manière d'une toile d'araignée qu'il aurait fallut reprendre a bien des endroits, tant elle était fragile et précaire, mais tellement belle dans sa vulnérabilité.

    Safran l'avait accepté à ses cotés, a la fois en tant que « maître » et à la fois en tant que « proche ».
    Et bien que captif du carcan des recherches, les quelques heures de vol qui lui étaient accordés, il n'en profité pleinement que lorsqu'Allelujah le chevauchait, et s'envolait avec lui, arrimé à sa croupe écailleuse, et partageait ces éphémères moment de chasse durant lequel il accordait même une part de cerfs à son cavalier.

    Mais lors des brèves absences qu'Allelujah était obligé d'occasionner, afin de faire ses rapports a ses supérieurs, les choses se gâtait au Centre. Sans la présence de l'homme, le dragon reprenait ses plus basiques et primitifs instincts, et les dégâts se comptaient aussi bien en perte de matériel que de vie humaine.

    En soi, cela faisait parti des risques encourus pour de tel recherches, et bien que les morts humaines attristent les équipes, cela ne posa de réellement problème que lorsque le cadavre se trouva être un important envoyé ministériel qui aurait du leur permettre de grappiller quelques centaine de gallions supplémentaires dans les offres de subventions.

    Rarement la justice du Magenmagot avait était aussi rapide : Safran était condamné a mort, et ce en moins de deux jours.

    L'ironie avait été jusqu'à poussé Allelujah a calmé le dragon avant que l'Avada Kadavra ne lui soit lancé, afin « d'éviter tout nouveau débordement venant de cette dangereuse créature ».

    Il avait fixé ses yeux gris dans ceux violet de Safran. Le long de sa pupille verticale, il avait vu son visage se reflétait, mêlant l'angoisse et la tristesse qui était la sienne, ainsi que l'effort que lui demandait ses caresses psychiques sur son dragon, qui avait d'ors et déjà comprit ce qu'il se tramait.

    Son museau énorme avait cesser de contempler Allelujah et s'était tourné vers l'homme à la baguette qui était chargé de prononcé la formule mortel.

    Il avait fallu moins d'une seconde à Allelujah pour s'indigner et modifier la caresse. De la douceur d'une plume, elle était passé à l'horrible son que produise les ongles sur un tableau. De la diffusion de douceur et d'amour, elle s'était métamorphosé en une tempête de haine et de pitié.

    Safran n’attendait que cela. En fin de compte, la créature avait finit par connaître son compagnon bipède aussi bien qu'il le connaissait lui.

    Il avait vu la gueule béante de Safran s'ouvrir et vomir un torrent de flamme, et tout autour de lui s'était changé en lave. En un rien de temps, la salle était devenue rouge.
    Rouge de sang, de flamme, de magma, de chair à vif, sur lesquelles s'étiraient les lambeaux noirs de la fumée.

    Sa conscience avait déserté les huit mois suivants, repliée au plus profond de son être ; laissant son corps carbonisé reconstitué ses cellules. Presque un an plus tard, il s’éveillait, et reprenait doucement conscience du monde qui l'entourait.

    Estimant que le coma avait été une rédemption suffisante, le ministère de la Magie l'a envoyé remplacé le professeur de Soins qui prenait sa retraite à S.W.Y.N.


    ACTIVITÉS EXTÉRIEURES : Allelujah n'a rien en dehors de la faune de SWYN. Il est rare qu'il sorte de l'enceinte de l'école, car il y a déjà tout à l’intérieur. Il reste le plus souvent confiné aux abords de la Forêt, et d'aucuns disent qu'il n'a jamais été plus loin que le Lac, afin d'y prendre des bains de minuit. Il est également rare de le voir dans la grande salle, il lui préfère le calme reposant des arbres et les bruits étouffés des bêtes, les battements d'ailes à peine perceptibles, les sons de la vie animal.


III. Portrait


    TAILLE :
    1 mètre 81

    DESCRIPTION PHYSIQUE : Allelujah, pourrait aisement être pris pour une statue de loin, tant il est pale et effacé. Il n'est pas albinos, contrairement à ce que l'on pourrait penser. Avant, il avait des cheveux d'un brun sombre, mais suite à son incident avec le Safran, son crâne dans son entière totalité a été brûlé, et les nouvelles cellules capillaires n'ont pas pu suffisamment se régénérer pour donner de la couleur à ses nouveaux cheveux. Mais Allelujah les aime bien ainsi, car ils donnent à son visage un air doux et calme qu'accentuent encore ses yeux gris anthracite, qui ressortent faiblement sur son teint diaphane. C'est un homme avec une musculature fine et sèche, qu'il entretient en courant régulièrement et en s'offrant des séance de nage au clair de lune. Il est plutôt grand, pas un géant non plus et a pour habitude de s'habiller de façon très démodée, préférant les amples chemises à jabot et les pantalon noirs, le tout agrémentait de sa veste rouge à gallon, qu'il ne quitte que quand viennent les grandes chaleurs d'été. Par contre, ses gants, ils ne les enlèvent jamais, même par grosses chaleurs, en tout cas, pas devant ses élèves, là aussi en raison de sa peau brûlé, qui a eu beaucoup de mal à supporter les greffes d’épidermes, et qui, à certains endroits restent assez peu élégantes, souffrant de la lumière trop vive.

    DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE : Allelujah est d'un calme olympien. En ce qui concerne les bêtes. Avec les humains, c'est déjà une autre chose. Il est calme aussi, et d'une patience infinie, mais ses colères sont légendaires. Elle sont, bien sur, peu fréquentes, mais lorsqu'elles ont lieu, l'élève qui en fait les frais met souvent du temps à s'en remettre. Pas qu'Allelujah soit susceptible, non. Dire cela serait un doux euphémisme. Juste qu'il ne supporte pas trop qu'un élève, voir même un adulte, même s'il se contient plus facilement avec ses collègues, lui dise qu'il a tort. Et ce quand bien meme il aura la preuve écrite sous mes yeux, sur un livre. Car pour lui, rien ne vaut l’expérience acquise dans la vraie vie. Il adore la lecture, mais prône que de nos jours, bien des grimoires peuvent être rendu obsolètes par les avancés actuelles, et que les esprits plus fermés des anciens peuvent aujourd'hui être considérés comme franchement archaïques. Il prends donc très mal que l'on remette en cause ses connaissances et sa position de professeur sous le seul prétexte que « Le livre dit que... ». L’élève qui osera sortir cette phrase à un ce ces cours aura la chance incroyable de voir le professeur Torsen perdre son calme et se changer en véritable bourreau. Et lorsque Allelujah est dans cet état, il ne s’arrêtera que lorsque l’élève sera a bout, pleurera, hurlera a s'en brisé les cordes vocales, le suppliera d’arrêter. Il s'agit sans doute de ce que l'on pourrai appeler sa "partie animal », au niveau berserk...

    ATTITUDE SCOLAIRE : Allelujah a beaucoup de mal à s’intégrer, pas qu'il n'y arrive pas, mais l'envie n'est pas spécialement présente. De plus, il prends très à cœur les créatures de SWYN, et s’éloigne peu d'elles, passant le plus clair de son temps à leurs cotés, partagé entre leur entretien et la préparations de ses cours. Il est donc difficile pour lui de noué des relations stables, même si parfois, la compagnie humaine lui manque cruellement. Mais le souvenirs douloureux de la mort de son dragon a cause des membres de la délégation ministérielle lui fait trop souvent douté de la bonté humaine.

    SIGNE DISTINCTIF : A un fouet à sa ceinture. Car il sait que les élèves sont parfois de vrai tête de linottes, et qu'il en est toujours un pour lancer une insulte bête et méchante a un hippogriffe fier comme un poux, alors bien qu'il rechigne a s'en servir, il sait aussi que que pour la plupart, même si ce n'est pas trop dans sa logique, la vie des élèves est plus importante que celle des créatures...


IV. Situation

    SANG : Inconnu

    SITUATION FAMILIALE : Allelujah ne sait pas d’où il vient. Il a été éduqué dans un orphelinat d'Angleterre, avec son « frère » ou tout du moins, le bébé retrouvé a ses cotés, devant la porte du Couvent des sœurs de la Pitié. Dès lors, les deux garçons ne se sont jamais quitté. Jusqu'à ce qu'Iz se plaît a appeler l'incident Safran. Le réveil de son frère, après qu'il est passé cette année dans le coma l'a beaucoup éprouvé, puisque s'est opéré chez Allelujah un violent rejet des humains qu'il a fallu rééquilibré. Et bien qu'Yzechiel se soit attelé a cette tache peut aisé, Allelujah ne l'en a jamais remercié. Depuis, entre les deux, demeure une certain froid.

    ORIGINES : Inconnue, il a passé son enfance avec Yzechiel, en Angleterre.

    LOISIRS : Allelujah aime filer. Cela peut être considéré comme un passe temps très feminin, mais de son amitié avec certaine acromentules est née une certaine passion pour la couture, et les doigts fins d'Allelujah excellent dans le broderie et la dentelle. Mais cela, peu de gens le savent. Il lit également énormément. Il reste aussi à l'entière disposition de ses élèves, si des heures de cours particulières leurs semblent bénéfiques.


V. Autres

    CHANSON THÈME : Summoning of the Muse ; Dead Can Dance
    REPARTISSEZ DIX POINTS DANS LES CINQ CATÉGORIES SUIVANTES :

      gentillesse : 4
      puissance magique : 1
      humour :0
      courage : 3
      intelligence : 2


A titre indicatif :

Quel âge avez-vous ? 20 ans...Enfin presque...
Comment avez-vous connu S.W.Y.N ? Partenariats avec le forum de SlumberLand
Qu'est-ce qui vous a poussé à vous inscrire ?Le forum m'a l'air très bien.
Un commentaire/critique/suggestion à faire ? Absolument rien


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan Valdas
Direction
Direction
avatar



 
▌Né(e) le: 28 Février 1972
▌Pays d'origine: Japon
▌Statut: Direction

MessageSujet: Re: Allelujah Torsen ~ Soins aux Créatures Magiques   Jeu 21 Juin - 12:13

Bonjour et bienvenue sur le forum,

Ta fiche est très bien, mais il y a un point qu'il te faudrait éclaircir concernant la relation de ton personnage avec le dragon. Qu'un lien très fort unisse Allelujah à Safran ne pose pas problème, seulement, quand tu parles de "caresses psychiques", on est porté à croire qu'il s'agit de magie, ou d'un don en particulier... Qu'en est-il ? Est-ce Allelujah qui commande au dragon de tuer tout le monde lors de sa condamnation ? D'ailleurs, concernant cet incident, il serait important de préciser une bévue du Ministère par rapport aux mesures de sécurité laxistes prises pour traiter un animal si dangereux. Y a-t-il eu une enquête à la suite ? Et pourquoi, après cet épisode, le Ministère enverrait-il un homme comme Allelujah à peine sorti du coma enseigner dans une école ?

Je te laisse le temps d'apporter ces quelques éclaircissements à ta fiche avant de la valider. Préviens-moi lorsque ce sera fait, et si tu as la moindre question, n'hésite surtout pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allelujah Torsen
avatar



MessageSujet: Re: Allelujah Torsen ~ Soins aux Créatures Magiques   Lun 2 Juil - 16:23

Je ne viens pas pour hupper, mais juste pour annuler ma fiche.
Mon ordinateur personnel a subit quelques petits dommages pas du tout réparables, qui font que je ne sais absolument pas quand je pourrais me connecter afin de clore mon histoire et de RP éventuellement.
Dans le doute, j'aimerais que mon compte et ma fiche sois supprimé, et je reviendrais plus tard, ... enfin, dans une durée très indéterminé afin de remettre ce personnage au gout du jour. Mais comme je n'ai pas de précisions fiables, il serait préférable que ce poste soit accessible a un autre prétendant.

Sur ce, je m'excuse pour ce gros désagrément et vous souhaite une bonne soirée, et vous dit... a je ne sais pas trop quand...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Allelujah Torsen ~ Soins aux Créatures Magiques   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allelujah Torsen ~ Soins aux Créatures Magiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• ACCUEIL •• :: » Registres :: Membres du Personnel-
Sauter vers: