AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydwin Xaneara
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 23 Décembre 1990
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Sam 1 Aoû - 16:14

Lydwin s'était levée particulièrement tôt ce matin, à trois heures du matin elle était déjà prête pour entamer la journée. Assise devant la fenêtre du dortoir des filles, elle avait attendu avec impatience que l'horloge sonne huit heures, heure à laquelle la Plumentine dévalerait les escaliers en direction de la grande salle. Le temps passait avec une lenteur insupportable et Lydwin commençait à avoir faim.

*Allé Adéééé, réveilles-toi!*

Mais la jeune femme ne semblait pas d'humeur matinale. Lyd' pouvait tout aussi bien oublier le festin de sucreries que s'octroyait en permanence Adélice.
La regardant une dernière fois avec des yeux remplis d'envie, la première année sorti du dortoir pour aller dans la salle commune, espérant veinement y trouver quelqu'un, même s'ils ne se parlaient pas, juste ne pas être la seule à être levée si tôt.


"Tu parles! comme s'il y allait avoir quelqu'un." fit-elle en voyant la salle vide.

Lydwin se traina jusqu'à un canapé pour si allonger, après une heure d'attente, le sommeil lui revenait. Les yeux clos mais encore consciente du bruit alentour, elle entendit, après les six coups de l'horloge, de l'agitation; c'était vraissemblablement dans le dortoir des garçons. Ce qui fut confirmé une quinzaine de minutes plus tard par des voix masculines.

"J'ai déjà hate d'etre ce soir avec toutes ses filles en mail...
-Chut!
- Ba quoi?
-Y en a une qui dort.
-On a qu'à la réveiller.
-Et tu comptes l'embrasser?
-On prend l'pari.
-Pff... c'est trop simple, ça en vaux pas la peine.
-Mmm... pas grave j'y vais quand meme."

Sur ces paroles le Plume, puisqu'il ne pouvait s'agir que de ces cinq là, s'avança vers le canapé, mais sans ouvrir les yeux Lydwin mit un terme à la tentative du jeune homme.

"Si tu me fais ça je t'explose la tete."

Avec ce genre de répliques pas étonnant qu'elle n'ai pas de petit ami. Tout en s'en allant, les quatre camarades de celui qu'elle avait repoussé éclatèrent de rire en raillant leur ami; dommage qu'elle n'ai pas ouvert les yeux.

*J'aurais bien aimé voir sa tete.*

La jeune femme s'endormi finalement et à peine une heure plus tard, elle fut réveillée par le brouhaha que tout les élèves de la tour Plumentine faisaient en se préparant pour la journée. Elle reconnu au milieu de cette foule la voix d'Adélice qui l'appellait pour aller manger.


La journée ne prit pas une tournure particulière pour les deux plumentines, qui étaient ensuite restées dans la salle commune, Lydwyn lisant et luttant contre sa gourmandise pendant que miss Tombétoile mangeait et écrivait dans son carnet de recettes.

C'est ainsi que se déroula ce jour jusqu'à six heures moins le quart, heure à laquelle les deux jeunes femmes montèrent se changer en maillots de bains ainsi que la plupart des autres plumentines.
Une fois changées, elles s'étaient dirigées vers le parc, paraissant tout à fait à l'aise, ce n'était cependant pas le cas de Lydwin; par ailleurs voir la quasi totalité des étudiants en maillots de bain avait quelquechose d'étrange et de comique; qui aurait imaginé une seconde que cela se produirait un jour, qui-plus-est à l'université?
C'est dans cette cohue que les deux demoiselles se retrouvèrent à la fete organisée par leur cinq camarades.


"Hé ben! Ca fait bizarre, mais ça a l'air sympa non?"

Un grand sourire s'était dessiné sur les lèvres de Lyd' alors qu'elle voyait le travail accompli par les cinq garçons.

"Qu'est-ce que tu comptes faire toi? Moi je vais déjà aller boire quelquechose... mais après, je sais pas."

L'effervescence qui raignait plaisait particulièrement à la jeune femme, de loin, elle pouvait voir le match de voley qui se déroulait dans la piscine attirant un grand nombre des élèves. Au bar Ted et Elias maniaient les coktails d'une main de maitre, devant eux quelques groupes, de jeunes hommes principalement, stationnaient tandis qu'un flux constent d'élèves chargés du ravitaillement passait commande; au barbecue on pouvait observer le meme phénomène, mais là, il n'y avait qu'Andrew pour satisfaire les demandes de chacun.

*Il semble se débrouiller.*

Après avoir vu Andrew, Lydwin se demanda si elle irait le voir ou non.

*Aller! Après avoir pris à boire... Peut-etre... pas.*

Dans un murmure, la jeune femme lacha un "Ouais, en fait nan." tout en baissant les yeux sur la pelouse. Elle avança alors vers le bar sans aurte mot.

_________________
La vie n'est pas si mal...




Kit par Hildegarde Jensson, un grand merci à elle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Lun 3 Aoû - 13:07

Effectivement Adélice était rarement d’humeur matinale. Surtout en été. Elle dormait hors de la couette, les jambes et les bras écartés. Respirant la bouche ouverte, un petit coulis de bave dégoulinait sur son menton. Rien de bien glamour en somme. Ce n’est que vers midi qu’elle finit par émerger – horloge interne oblige. Se frottant d’une main l’œil gauche, l’autre main s’emmêla dans ses cheveux ébouriffé. Elle tira un bon coup pour s’en défaire et regretta amèrement son geste.

« Bouh aaaaaïeuuuuh ! Mais quelle c*nne ! »

Jura-t-elle dans sa langue natale. Pour le coup, Adélice était bien réveillée. La française sauta hors du lit, s’empêcha d’enfiler les vêtements qui lui tombèrent sous la main et dévala les escaliers menant à la salle commune. Il y avait pas mal de Plumentines qui descendaient prendre leur déjeuner, et c’est avec une certaine difficulté qu’elle retrouva Lydwin.

« Lyyyyd ! Grouille je crève la dalle ! »

Oui, oui…toujours aussi raffinée dans son langage…Après un repas bien copieux, surtout pour Adélice, les deux comparses remontèrent à la Tour et passèrent leur après-midi à paresser. Avec Lydwin, elles avaient décidé d’aller à la fête une fois qu’elle serait bien entamée, parce que d’abord, Adélice n’aimait pas arriver trop en avance lors de ces occasions, et surtout, elle avait deux nouvelles recettes en tête sur lesquelles elle voulait travailler.

Griffonnant frénétiquement dans son petit carnet, elle grignotait de temps à autre une friandise provenant d’un énorme sachet. Elle écrivait, écrivait, écrivait, si bien qu’elle ne vit pas le temps passer. Il était un peu moins de 6h lorsque les deux Plumentines montèrent se changer en bikini. Celui d’Adélice était aux couleurs de l’arc-en-ciel, avec une grosse étoile dorée accrochée sur la bretelle gauche. Elle s’accrocha un mini-paréo autour de la taille, histoire de ne pas traverser à moitié dénudée les couloirs du château (manquerait plus qu’elles croisent un prof).


« Nyaha ça va être gé-ni-al ! »

S’exclama-t-elle avant de glisser son bras sous celui de Lydwin. Se promener en bikini devant tout le monde ça ne posait aucun problème à Adélice, mais sa petite camarade semblait quand même un peu moins sûre d’elle. Devant la foule qui se pressait dans le parc, la sorcière laissa échapper un sifflement.

« Dis donc, leur fiesta a du succès ! »

Elle regarda Lydwin avec étonnement lorsque celle-ci lui fit part de ses impressions. Bizarres ? En quoi c’était bizarre ?

« Comment ça bizarre ? Qu’est-ce que tu veux dire par là ? »

Cependant elle n’eut pas de réponse. Adélice haussa les épaules, laissant ça de côté. Elle regarda un peu autour d’elle et repéra tout de suite le Bar Becue. Soif. D’un seul coup. Très soif même. Et surtout faim. Oh oui, très faim. L’odeur de viande grillée lui titillait les narines et faisait gargouiller son ventre d’anticipation.

« Ouaip bonne idée, et après j’veux un hotdog !»

Court silence.

« En fait non j’veux le hotdog maintenant ! »

Adélice attrapa le bras de son amie et l’entraina jusqu’aux grillades, sans vraiment prendre le temps de s’apercevoir que Lydwin semblait hésitante et soudainement toute timide.

« Andy ! J’ai faim ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydwin Xaneara
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 23 Décembre 1990
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Ven 30 Oct - 9:56

La gaité d'Adélice était toujours agréable pour sa compatriote, mais cela ne levait pas entièrement la timidité de la jeune femme; aussi lorsque son bras fut directement entraîné du côté du Bar Becue, Lydwin était déjà rougissante rien qu'à l'idée d'être à nouveau face à Andrew.

Evidemment ce ne fut pas toute fière qu'elle se retrouva devant le Plume, elle aurait préféré s'entérer six pieds sous terre plutôt que de se sentir aussi mal.


"Bonjour mesdemoiselles, que puis-je faire pour vous?"

Sur ces mots, le jeune homme leur fit un clin d'oeil. L'une rougit de plus belle tandis que l'autre lui répondait la salive à la bouche.

"-Des hotdoooooooogs Andy, des hotdooooogs.
-Et combien s'il vous plait? répondit le jeune homme un sourir charmeur accroché sur son visage.
-T'en veux Lyd'?
-Heu je veux bien...
-Donnes en trois alors!
-Trois?
-Ba oui, un pour Lyd' et deux pour moi."

Tandis que le cuisinier semblait se souvenir du féroce appétit d'Adélice, Lydwin lui lança un amical "Ventre sur pattes!" affichant enfin un sourir que sa camarade ne pouvait voir puisqu'elle était devant pour prendre les hotdogs.

Elle commença à avancer pour aller commander sa boisson tout en se demandant ce que son aînée pourrait bien vouloir; simple mais toujours aussi célèbre Bièraubeurre, coktail multicolor ou une boisson composée à soixante quinze pour cent de sucre?
Arrivée au bar, éloignée de la Plume qui lui chatouillait le coeur, Lydwin se sentait déjà un peu plus à l'aise.
Elle se commanda une bièraubeurreet alla s'assoir à proximité de la piscine où se déroulait un macht de volley pour le moins critiquable au niveau des joueurs, ou devrait-on dire des joueuses. En effet Lydwin ne connaissait parmis elles que Ren mais les autres semblaient se faire la guerre à qui sera la plus vulgaire.
Cette partie était l'occasion pour la Plumentine de constater quelles filles ne vallaient même pas la peine d'être connues, même si elle gardait en tête qu'il faut justement connaître une personne pour la juger.

Adélice rejoignit bientôt sa cadette qui n'identifia pas la boisson adoptée.


"T'es restée longtemps au Bar Becue; t'as mangé combien de hot dogs avant de me rejoinde avec ces deux là? C'est quoi comme jus étrange?"

Après réponse d'Adélice, elles discutèrent de chose et d'autre jusqu'au moment où Lydwin fit remarquer qu'un groupe de garçons les regardait bizarrement.

"Qu'est ce qu'ils ont eux, ils veulent tes hotdogs ou quoi."

La jeune fille s'était renfrognée d'un seul coup, non seulement elle n'aimait pas être observée, surtout par des gens qu'elle ne connaissait pas, mais aussi parce qu'à cause de cela elle n'ausait plus regarder que ces pieds.

_________________
La vie n'est pas si mal...




Kit par Hildegarde Jensson, un grand merci à elle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Jeu 19 Nov - 21:36

Pendant qu'elle dévorait ses hotdogs, Adélice regardait d'un air blasé les autres étudiants en train de s'amuser. Finalement, cette fête n'avait rien de grandement original, non pas qu'elle mettait en doute les talents d'organisateurs des Plumes. Mais si cela n'avait tenu qu'à elle, l'eau de la piscine aurait été remplacée par un quelconque liquide plus sucré. Du lait à la fraise, pourquoi pas. Pas de limonade en tout cas, ça pique trop le nez. Bah, de toute façon, les jeunes de nos jours ne savaient faire plus qu'une chose : picoler jusqu'à en oublier leur nom. Adélice avait dépassé ce stade depuis longtemps, et puis quel était l'intérêt de boire pour finalement ne plus se rappeler d'une super fête ? La française préférait tout avoir en mémoire chaque détail, ça pouvait toujours servir pour faire du chantage.

"Qu'est ce qu'ils ont eux, ils veulent tes hotdogs ou quoi ?"

La voix de Lydwin la rappela au monde terrestre, et elle cligna plusieurs fois des yeux avant de retourner totalement à la réalité. Elle posa son regard polaire sur les garçons en question puis les fixa intensément. Les jeunes hommes qui ne s'attendaient pas à recevoir un tel regard se détournèrent bien vite et filèrent mater d'autres filles.

"Mwahahahaha ! Je suis trop forte, d'un seul regard, je fais fuir les mâles en chaleur !"

S'exclama-t-elle en prenant une pose héroïque. Après son petit moment de gloire, elle se tourna vers son amie et posa une main sur son épaule. Elle poussa un petit soupir avant de répondre à la demoiselle :

"Je te pardonne d'être aussi naïve, parce que t'es trop mignonne."

Puis, tout en refaisant le nœud de son petit paréo qui commençait à se détacher, elle poursuivit :

"Lyd, les garçons à notre âge sont bourrés d'hormones. La plupart des filles aussi d'ailleurs. Si tu fais pas gaffe et si tu devines pas leurs intentions, tu te feras bouffer toute crue. C'est pourquoi, à chaque fois qu'un garçon que tu connais pas te regarde un peu bizarrement..."

Adélice prit une mine très sérieuse.

"Tu hurles au viol. C'est un moyen très efficace de te débarrasser de toute présence masculine non désirée."

Bon, d'accord, c'était peut-être un tantinet exagéré. Mais Lydwin était encore une jeune fille innocente, et Adélice se sentait investie du devoir de la préserver encore un peu. Allez savoir pourquoi, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydwin Xaneara
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 23 Décembre 1990
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Dim 31 Jan - 15:03

"Mwahahahaha ! Je suis trop forte, d'un seul regard, je fais fuir les mâles en chaleur !"

Lydwin observa le résultat, et , éclatant de rire, elle s'agenouilla pour vénérer la toute puissance d'Adélice.

"Gloire à toi, Ô grande Déesse deuheu... Terreur des mâles en chaleur!!!!"

Riant de plus belle, la compatriote de la "Déesse" écoutait néanmoins attentivement ce que lui disait son aînée. Les garçons étaient-ils vraiment bourrés à ce point d'hormones qu'il regardait n'importe quelle fille, quel que soit son âge ou son physique?
Lydwin répondit en souriant.


"Dans ce cas ils devaient sûrement te convoiter toi plutôt que tes hotdogs. "

La jeune femme était insouciante, c'est vraie, mais elle n'aimait pas trop grandir ou dumoins appréciait-elle de rester une gamine, en conséquance elle ne pouvait pas croire qu'à côté de personnes à la personnalité éclatante et affirmée, comme Adélice ou Mani Leverenz (que des Plumentines, au caractère plus jovial lui semblait-il), une fille certes extravagante, elle l'approuvait haut et fort, mais timide et effacée hors du cercle d'ami(e)s comme elle puisse interresser qui que ce soit.

"Enfin je ne me fait pas de soucis, je suis tranquille à ce niveau là; nan moi si je cri au viol ce sera plus pour rendre service à une pauvre brebis égarée."

La plumentine affichait une mine heureuse mais elle savait bien que malgré ça, malgré la gêne que cela occasionnait chez elle, ça ne lui aurait pas déplu de savoir qu'elle pouvait plaire.

*Allons bon, ça viendra bien un jour ou l'autre. J'suis pas parfaite mais je suis quand même pas un laideron; enfin j'espère xD*

Lydwin continua à siroter ça bièrre au beurre se demandant où pouvaient bien être ses parents. Peut être étaient-ils à une fête de village chez leurs amis moldus, en train de danser sur du disco ou du rock. Haaaa cette musique lui manquait, qu'aurait-elle bien pu faire pour faire écouter du Boney M ou même un tout petit Madison, et pour les moins vieux jeu, une macaréna, à tout ses camarades, surtout aux Cinnacrow. La musique ou la redécouverte du monde moldu.

Elle avait grandi dans ce monde, en fait ses parents, bien que de sang pur, s'étaient opposés pendant plusieurs semaines avant de décider de s'intégrer aux moldus.
Son père pensait que la magie existait pour aider ceux qui ne l'avaient pas et que l'air vivifiant des champs de blé était très agréable.
Sa mère, elle, et bien c'était une Cinnacrow, cette appartenance en disait long sur ce qu'elle pensait. C'était une véritable éponge, toujours d'accord avec ses parents qui eux furent des mangemorts, elle ne les avait pas suivit pour l'amour de son futur mari.
Enfin bref! Lydwin n'aimait pas trop repenser à ce genre de choses, mieux vallait oublier les sujets qui fachent.

Secouant vivement la tête elle sauta sur ses pieds et commença à danser tout en chantant Born to be alive.
La pauvre avait l'air ridicule, à pointer alternativement le doigt en haut puis en bas, de plus, elle n'était pas du tout en rythme avec la musique ambiante.


"Un jour Adé, je t'inviterais chez moi, dans la campagne. Y aura une fête du village et on dansera sur des tubes des années 70 à 80!"

Elle pris sa baguette qu'elle avait mis dans sa serviette et fit apparaître une mini boule à facette sur la table.

"Ca te dirais dis?"

_________________
La vie n'est pas si mal...




Kit par Hildegarde Jensson, un grand merci à elle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Ven 12 Fév - 19:46

"T'habites à la campagne ? Je savais pas."

Répondit Adélice, un sourire aux lèvres alors qu'elle observait Lydwin gigoter sur le rythme d'un vieux tube moldu qu'elle fredonnait. Ah ! Oui, maintenant ça lui revenait, sa camarade Plumentine avant grandit chez les moldus. Son sourire s'agrandit. Elle venait de trouver une nouvelle façon de faire rager ses parents. C'était un petit jeu dont elle ne se lasserait sûrement jamais, c'était tellement hilarant de voir la tête outrée de son père.

"C'est avec plaisir que j'accepte ton invitation ! Je suis sûre que mon paternel serait ravi que je me mêle un peu aux moldus."

Adélice en jubilait d'avance. Elle imaginait déjà la scène. Ils seraient à table, mangeant en silence, comme d'habitude. Et là elle larguerait la bombe. Sa mère lâcherait sa fourchette, qui tomberait bruyamment sur le bord de l'assiette, son père passerait du blanc, au rouge puis au violet et puis évidemment il hurlerait. Adélice se frotta les mains de satisfaction.

"Oui, absolument ravi !"

Bon, tout ça l'avait mit en appétit, elle fit signe à Lydwin qu'elle revenait et se dirigea presque en courant vers le barbecue. Elle poussa sans douceur les petites midinettes qui papillonnaient autour des Plumes. Rah, ces pies alors ! Insupportables !

"Trois hotdog, et qu'ça saute !"

Ordonna-t-elle en jetant un regard mauvais aux demoiselles derrière elle, les défiant de s'approcher. Une fois sa commande passée, elle repartit presque aussi vite vers Lydwin, lâchant au passage deux trois piques aux autres bécasses. Bon d'accord, les Plumes étaient charmants, mais Adélice ne comprenait pas un tel engouement pour ces cinq garçons. Franchement, il y avait des garçons à SWYN bien plus intéressants que ceux-là.

"Par pitié Lydwin, ne deviens jamais comme ces filles-là !"

Lui lança-t-elle en montrant de la tête le groupe de demoiselles qu'elle avait bousculé à l'instant.

"Y'a des jours comme ça où j'me dis que je regrette de ne pas avoir prit la filière "Seigneur des Ténèbres en devenir" pour éradiquer toutes ces nanas-là."

Marmonna-t-elle entre deux bouchées. Avalant son deuxième hotdog en moins d'une minute, elle attaqua le dernier, tapotant son ventre comme pour vérifier qu'il y avait encore de la place. De toute façon il y avait toujours une petite place dans l'estomac de la sorcière. Puis elle fronça les sourcils.

"Je propose qu'on reste pas trop longtemps. Tout ces gens commencent à m'irriter."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lydwin Xaneara
A.C.A.I.I
A.C.A.I.I
avatar



 
▌Né(e) le: 23 Décembre 1990
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Ven 26 Mar - 18:15

Sa cadette fut enchantée d'entendre qu'elle acceptait son invitation.
Lydwin regarda sa camarade s'éloigner guidée par la faim; la voir s'imposer auprès des autres filles, la plupart si superficielles, lui donnait le sourir. On eu dit un chien parmis des poules, toutes apeurées, elles lui laissaient tout l'espace nécessaire à cette déesse pour commander de quoi se sustanter.
La regardant revenir avec ses hot dogs, Lydwin enviait la réparti de sa compatriote.


"Je ferais de mon mieux c'est promis juré."

Elle n'espérait pas non plus à vrai dire, mais elle savait très bien que ce n'était pas impossible.
Lydwin rit de bon coeur et répondit gaiement.


"Le problème c'est que si tu fait ça, il restera pas grand monde pour perpétuer l'humanité, et tu te ferais sauter dessus par tout les types en mal de chaire fraîche et par toutes les autres filles parce qu'elles se feraient aussi harceler. En définitif elles sont pas très appréciable mais elles sont au moins utiles celles ci."

La jeune plumentine regarda autour d'elle, la partie de volley battait son plein les filles toujours aussi obnubilées par les deux Plumes, le bar-becue ne désemplissait pas; des filles se recevaient des avances, des garçons se faisaient draguer. Sans y participer Lydwin aimait beaucoup regarder la vie se dérouler, aussi fut elle tenter de dire qu'elle resterait quand Adélice lui proposa de partir bientôt.

"D'accord."

La jeune femme ne voulait pas rester seule c'était indéniable, mais elle était aussi mal à l'aise au milieu de tant de monde, pour ses observations, elle préférait largement être hors de vue, une fenêtre de la tour Plumentine serait idéal.

D'autre part, elle se doutait bien qu'en retournant au dans la salle commune ou au dortoir Adélice reprendrait ses activités, c'est à dire manger et inventer de nouvelles recettes.


"Dis, je pourrait te piquer un ou deux petit trucs à manger?"

Certes il y avait à manger et à boire à profusion, néanmoins il n'y avait rien de sucré pour faire office de dessert, or la française qu'elle était ne pouvait consevoir un repas uel qu'il soit sans quelquechose de sucré, même minuscule, à la fin.

_________________
La vie n'est pas si mal...




Kit par Hildegarde Jensson, un grand merci à elle Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adélice Tombétoile
M.U.M
M.U.M
avatar



 
▌Né(e) le: 18 Août
▌Pays d'origine: France
▌Statut:

MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   Dim 9 Mai - 14:17

"Le problème c'est que si tu fait ça, il restera pas grand monde pour perpétuer l'humanité, et tu te ferais sauter dessus par tout les types en mal de chaire fraîche et par toutes les autres filles parce qu'elles se feraient aussi harceler. En définitif elles sont pas très appréciable mais elles sont au moins utiles celles ci."

Adélice éclata de rire. C'est qu'elle commençait à penser comme elle cette petite. Les gens trouvaient leur amitié surprenante. C'est vrai qu'en regardant de loin, les deux filles n'avaient pas grand chose en commun. Mais de toute façon, depuis quand Adélice faisait comme tout le monde ? Et puis mine de rien, c'est qu'elle s'était attachée à Lydwin.

"C'est vrai, c'est vrai. Quoique ça n'empêche pas les garçons de sauter sur moi, je suis tellement jolie !"

S'exclama-t-elle en feignant de minauder. Les gens la prenaient pour une fille facile parce qu'elle flirtait souvent. Évidemment ces gens là n'étaient pas assez intelligents ou perspicaces pour faire la différence entre flirt et véritable rentre-dedans.

"Oui oui bien sûr que tu pourras, d'ailleurs j'ai reçu mon colis. J'ai commandé pleins de bonbons ! Et j'ai fait aussi quelques cupcakes hier soir, tu m'en diras des nouvelles."

Adélice passa son bras autour de celui de Lydwin et lui intima de lui emboiter le pas. Le piaillement des filles et des garçons de la fête commençaient à lui donner la migraine. Elle salua quelques connaissance d'un petit mouvement de la main puis elle se tourna vers son amie.

"Avec Elizabeth, on organise des tea party, de temps en temps. Il faudra que tu viennes la prochaine fois, là au moins on s'amusera !"

C'était surtout très drôle quand elle apportait des cupcakes de son cru. La tea party de la dernière fois s'était terminée en...couleur si je puis dire.

[Disolée c'est vraiment court .__. ...Je pense qu'après ton post, on peut clore le sujet non ?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On sait comment ça commence... pas comment ça fini... [après première réponse d'Adé LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.W.Y.N ¤ Someone Wants You Nuts ¤ :: •• EXTÉRIEUR •• :: » Le Domaine de S.W.Y.N :: Le Parc-
Sauter vers: